Grosse après-midi en Allemagne avec de belles affiches. En effet, 4 des 6 premiers du classement jouaient dès 15h30. Le leader Dortmund se déplaçait à Francfort, cinquième du championnat. Une affiche alléchante entre deux grosses attaques puisque 4 des 5 premiers au classement des buteurs étaient alignés. En effet, Haller (11 buts) et Jovic (13 buts) défiaient Reus (12 buts) et Alcacer (12 buts). Dès le début du match, Francfort attaquait et Bürki sauvait déjà les siens face à Da Costa (3e). Dortmund répondait mais Alcacer voyait sa tentative repoussée par Trapp. Et finalement, le leader de la Bundesliga ouvrait le score. Guerreiro passait plusieurs adversaires dans la surface et offrait le ballon à Reus, qui n’avait plus qu’à la pousser au fond des filets (0-1, 22e). Le Borussia Dortmund poussait et le buteur du jour passait proche de s’offrir un doublé, mais sa tentative passait à côté (24e), avant que la transversale ne sauve Francfort une minute plus tard (25e). Rebic tentait de sonner la révolte, mais sa volée fuyait le cadre (32e), avant que Burki n’empêche le Croate d’égaliser (33e).

Et finalement, Jovic remettait les deux équipes à égalité. Après que Rebic ne trouve la transversale, Da Costa centrait pour Jovic qui reprenait acrobatiquement pour égaliser (1-1, 37e). Au retour des vestiaires, Dortmund accélérait pour reprendre l’avantage. Witsel armait une frappe en dehors de la surface qui s’envolait au-dessus du but de Francfort (53e). Dans l’autre sens, Rebic armait une grosse frappe que Bürki repoussait à nouveau (57e). Après l’heure de jeu, Hakimi armait une grosse frappe du droit qui passait de peu au-dessus du but (64e), avant qu’Alcacer ne bute lui sur Kevin Trapp (67e). Le match était ouvert et les deux équipes tentaient de faire la différence en attaques rapides. Paco Alcacer armait un coup-franc sublime qui passait légèrement au-dessus de la lucarne de Kevin Trapp (84e). Malgré une bonne deuxième période, le Borussia Dortmund ne parvenait plus à marquer face à la solide défense de Francfort. Les deux équipes se quittaient donc dos à dos. Dortmund accroît son avance d’un petit point sur le Bayern Munich.

Le Bayern Munich battu, Hoffenheim accroché

De son côté, le dauphin du Borussia Dortmund, le Bayern Munich, affrontait le Bayer Leverkusen. Et Kingsley Coman, titulaire et très en vue en début de match, passait proche d’ouvrir le score après une belle série de dribbles mais Hradecky sortait une belle parade (13e). Le Français s’offrait une nouvelle occasion en enroulant une frappe du droit que le portier du Bayer repoussait en corner (30e). Après une troisième grosse occasion pour Coman (39e), le Bayern ouvrait le score. Müller centrait parfaitement dans la boîte pour Goretzka qui trompait Hradecky (0-1, 42e). Juste avant la pause, Coman lançait Lewandowski qui trompait la vigilance de la défense et ajustait le portier du Bayer d’un petit extérieur piqué. Mais l’arbitre refusait le but pour un hors-jeu (45e+3). Mais au retour des vestiaires, Bailey égalisait. Le Jamaïcain enroulait un coup-franc qu’il envoyait dans la lucarne d’Ulreich (1-1, 53e). Et à l’heure de jeu, Volland donnait l’avantage aux locaux, bien trouvé par Bellarabi (2-1, 63e). Dans les dernières minutes, Leverkusen tuait le match et Alario concluait un beau mouvement en contre (3-1, 87e). Le Bayern reste 2e mais laisse l’occasion à Monchengladbach de revenir à hauteur.

Sur les autres pelouses, Hoffenheim a été accroché par le Fortuna Dusseldorf (1-1). Les locaux avaient rapidement ouvert le score grâce à Kramaric, buteur sur penalty (1-0, 15e). Brenet passait proche de doubler la mise avant la pause, mais Rensing repoussait sa tête (38e). Mais dès le retour des vestiaires, Hennings égalisait après une offrande de Stoger (1-1, 46e). De son côté, le Hertha Berlin s’est incliné contre Wolfsburg (0-1). Roussillon s’offrait une énorme double occasion, mais Jarstein réalisait une double parade, aidé par la barre transversale (17e). Le Hertha répondait et Rekik trouvait également le montant (22e). En fin de première mi-temps, Steffen voyait sa tentative fuir le montant (43e). Et finalement, Wolfsburg ouvrait le score. Roussillon trouvait Weghorst qui n’avait plus qu’à la pousser au fond (0-1, 65e). Enfin, Nuremberg et le Werder Brême se sont quittés dos à dos, et ce malgré une énorme occasion d’Eggestein avant la pause (39e). Ce n’était que partie remise puisque ce dernier ouvrait le score à l’heure de jeu (0-1, 64e). Mais en fin de match, Ishak égalisait pour Nuremberg (1-1, 87e).

Les résultats du jour :

- Eintracht Francfort 1-1 Borussia Dortmund : Jovic (37e) ; Reus (22e).

- Hertha Berlin 0-1 Wolfsburg : Weghorst (65e).

- Hoffenheim 1-1 Fortuna Dusseldorf : Kramaric (15e, sp) ; Hennings (46e).

- Bayer Leverkusen 3-1 Bayern Munich : Bailey (53e), Volland (63e), Alario (87e) ; Goretzka (42e).

- Nuremberg 1-1 Werder Brême : Ishak (87e) ; Eggestein (64e).