Alors qu’il reste plus que quatre journées de Bundesliga avant la fin de la saison, la lutte pour le titre entre le Bayern Munich (1er, 70 points) et le Borussia Dortmund (2e, 69 points) est intense. Alors que le leader bavarois jouera demain contre Nuremberg (18h), son dauphin avait l’occasion de reprendre la tête du championnat allemand. Néanmoins, la mission n’était pas si évidente pour les Marsupiaux qui devaient disputer le Revierderby (derby de la Ruhr) contre l’ennemi honni Schalke 04. Un match toujours spécial qui avait un goût particulier puisque les Knappen pointaient à une triste 15e place avec seulement six points d’avance sur le barragiste. La rencontre démarrait sur un tempo élevé. Thomas Delaney était le premier à faire parler la poudre, mais sa frappe à l’entrée de la surface passait au-dessus des buts d’Alexander Nubel (11e). Dans la foulée, Mario Götze ouvrait le score grâce à une sublime louche de Jadon Sancho dans le dos de la défense. L’attaquant allemand n’avait plus qu’à déposer sa tête dans la lucarne droite (1-0, 14e). Euphoriques, les hommes de Lucien Favre étaient néanmoins cueillis à froid quelques minutes plus tard suite à une main de Julian Weigl dans sa surface. Daniel Caligiuri se chargeait de transformer le penalty (1-1, 18e).

Ce dernier s’illustrait de nouveau sur un corner vers le second poteau. Il trouvait Salif Sané qui prenait le meilleur dans les airs sur Manuel Akanji, Axel Witsel et Julian Weigl pour donner l’avantage aux siens d’un coup de casque rageur (2-1, 28e). Surpris, le Borussia Dortmund ne faiblissait pas pour autant et repartait à l’abordage pour revenir au score. Paco Alcacer remplaçait même Thomas Delaney au retour des vestiaires pour apporter plus de présence offensive (57e). Toutefois le scénario virait en cauchemar en l’espace de quelques minutes pour les locaux. Tout d’abord le capitaine Marco Reus était expulsé pour une grosse faute sur Suat Serdar (60e). Dans la foulée, Daniel Caligiuri transformait le coup franc côté gauche à 25 mètres des cages (3-1, 62e). La défaite se profilant et le titre s’éloignant, les joueurs du Borussia Dortmund sombraient un peu plus avec un second carton rouge. Marius Wolf taclait par derrière Suat Serdar et l’arbitre laissait l’équipe de Lucien Favre à 9 contre 11 (65e). Malgré son avantage numérique, Schalke 04 se faisait une frayeur en fin de match en oubliant Axel Witsel (3-2, 85e). Rien de très grave puisque Breel Embolo confirmait le succès des siens (4-2, 86e). Le maintien est quasiment dans la poche pour les Knappen. Pour Dortmund en revanche, le titre s’éloigne et le Bayern Munich pourra compter 4 points d’avance en cas de succès demain.

Leipzig jouera la Ligue des Champions

Bien intercalés au milieu du classement, le Fortuna Düsseldorf (10e, 37 points) et le Werder Brême (8e, 46 points) n’ont pas chômé pour autant. Très vite, Benito Raman ouvrait le score d’une frappe croisée (1-0, 1er). Suite à un petit numéro plein axe, Kenan Karaman doublait la mise pour les Flingeraner (2-0, 21e). Surpris, le Werder réagissait en obtenant un penalty dans la foulée. Max Kruse se chargeait de réduire l’écart (2-1, 27e). Toutefois, Le Fortuna Düsseldorf ne relâchait pas la pression et se détachait de nouveau au retour des vestiaires grâce à Rouwen Hennings (3-1, 56e). Markus Suttner sublimait un peu plus le festival offensif des siens (4-1, 73e). Une victoire avec la manière pour le Fortuna Düsseldorf, qui revient à 6 longueurs de son adversaire du jour. Lanterne rouge, Hanovre 96 a réussi à surprendre le FSV Mayence (1-0) et revient provisoirement à trois longueurs de Stuttgart, le barragiste. Le maintien est encore envisageable pour les Roten.

Troisième de Bundesliga, le RB Leipzig (3e, 64 points) pouvait officiellement être qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des Champions en cas de succès contre le SC Fribourg (13e, 32 points). Tout démarrait bien pour la formation de Ralf Rangnick avec un but précoce de Timo Werner (1-0, 19e). Dominateurs, les locaux se faisaient néanmoins surprendre en seconde période par Vincenzo Grifo (1-1, 66e). Rien de bien gênant pour le RB Leipzig, qui poussait de nouveau et reprenait l’avantage sur un penalty d’Emil Forsberg (2-1, 78e). Avec cette victoire, la formation est-allemande est assurée de participer à la prochaine édition de la Ligue des Champions. Enfin, le dernier match de cet après-midi opposait l’Eintracht Francfort (4e, 53 points) et le Hertha Berlin (11e, 36 points). Les deux équipes n’ont pas pu se départager et se quittent sur un score nul et vierge (0-0).

Les matches de l’après-midi :

- Borussia Dortmund 2-4 Schalke 04 : Mario Götze (14e) et Axel Witsel (85e) pour le Borussia Dortmund ; Daniel Caligiuri (18e sp et 62e), Salif Sané (28e) et Breel Embolo (86e) pour Schalke 04

- Fortuna Düsseldorf 4-1 Werder Brême : Benito Raman (1er), Kenan Karaman (21e), Rouwen Hennings (56e) et Markus Suttner (73e) pour le Fortuna Düsseldorf ; Max Kruse (27e sp) pour le Werder Brême

- Eintracht Francfort 0-0 Hertha Berlin

- Hanovre 96 1-0 FSV Mayence : Hendrik Weydant (66e) pour Hanovre 96

- RB Leipzig 2-1 SC Fribourg : Timo Werner (19e) et Emil Forsberg (78e) pour le RB Leipzig ; Vincenzo Grifo (66e) pour le SC Fribourg