Commencer la nouvelle année sur une bonne note. Après avoir terminé 2018 sur un match nul contre Montpellier en Ligue 1 (1-1), l’Olympique Lyonnais débutait 2019 ce samedi soir au Stade Jacques-Rimbault contre Bourges Foot, club de National 3 (cinquième division française, ndlr) en 32e de finale de Coupe de France. Alors que l’OL faisait son entrée en lice dans la compétition, la formation berruyère avait déjà joué deux tours, avec à chaque fois une qualification décrochée aux tirs au but. Afin de réaliser l’exploit et donc de poursuivre le rêve éveillé, Laurent Di Bernardo alignait un 4-4-2 classique avec une surprise au poste de latéral droit. Mamadi Cissé était titulaire suite aux absences de Goroko Dabo (blessé) et Kabuiku (suspendu). Côté lyonnais, Bruno Genesio optait pour un 3-5-2 avec les jeunes Solet et Caqueret alignés d’entrée.

Rapidement dans cette rencontre, les Gones mettaient le pied sur le ballon face à une équipe de Bourges Foot assez basse. Très offensifs, les joueurs de Bruno Genesio se procuraient rapidement une première occasion, mais Dembélé trouvait Mokando sur son chemin (5e). Installés dans le camp adverse, les visiteurs continuaient sur cette lancée et Terrier, passeur pour son coéquipier juste avant, tentait à son tour sa chance sans trouver le cadre (23e). Le ballon se rapprochait de plus en plus du but berruyer, mais Dembélé faisait preuve d’imprécision dans le dernier geste à trois reprises (30e, 33e, 35e). Mais la plus grosse occasion était pour Bourges Foot. Sur un corner côté droit tiré par Sidibé, Ebongue sautait plus haut que tout le monde et son coup de tête s’écrasait sur la barre transversale (41e). À la pause, le score n’avait donc toujours pas bougé.

Anthony Lopes écoeure les Berruyers

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre ne changeait pas : les Gones poussaient et se procuraient de nombreuses occasions. Après un arrêt face à Terrier (47e), Mokando voyait Dembélé croiser trop sa frappe ensuite (48e). Très en vue ce soir, l’ancien joueur du Celtic enregistrait donc un cinquième échec ce soir. Mais à force de pousser, l’Olympique Lyonnais trouvait enfin la faille juste avant l’heure de jeu. Servi dans son couloir, Mendy débordait et centrait à destination de Terrier. L’ancien Strasbourgeois contrôlait et se retournait rapidement pour ouvrir le score d’un intérieur du pied droit (59e, 0-1). Voulant réagir, les joueurs de Laurent Di Bernardo rentraient alors dans un temps-fort, mais Lopes débutait son show. Le gardien portugais sortait d’abord un centre-tir de Sidibé (61e). Mais sur la sortie suivante, le capitaine lyonnais se manquait et Marçal sauvait les siens devant son but (62e).

Ominprésents dans la surface de l’OL, les locaux poussaient et sur le corner suivant, Lopes réalisait plusieurs parades décisives et permettait à son équipe de conserver ce court avantage d’un but (63e). Son équipe ne trouvant pas la solution, Laurent Di Bernardo lançait Boteko (à la place de Faye, 72e) et Bafounta (à la place de Sidibé, 76e). Côté lyonnais, le jeune Caqueret cédait sa place à Aouar (71e), et l’OL se mettait à l’abri. Lancé dans la profondeur, Terrier centrait vers Dembélé qui trouvait la barre. Mendy surgissait ensuite et catapultait le ballon au fond des filets (77e, 0-2). L’entraîneur de Bourges Foot tentait alors le tout pour le tout puisque Pothin remplaçait Nze Afatoughe (82e), mais ses joueurs n’arrivaient toujours pas à trouver la faille. L’OL dominait donc Bourges Foot 2-0 et validait son billet pour les 16es de finale de la compétition.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.