C’est ce qui s’appelle marquer un match de son empreinte. Titularisé pour la deuxième de la saison avec l’équipe première de l’Olympique Lyonnais (sa première datait du match de Coupe de la Ligue BKT contre Toulouse le 18 novembre dernier), Rayan Cherki a brillé de mille feux face aux Nantais. Auteur de l’ouverture du score dès la deuxième minute, la pépite des Gones d’à peine 16 ans a rendu une copie XXL pour son jeune âge. Deux passes décisives, un penalty provoqué (non transformé par Moussa Dembélé), mais surtout un doublé qui lui permet de battre un nouveau record.

En effet, après avoir été le plus jeune buteur de l’histoire de la Youth League en 2018 contre Manchester City (à 15 ans et 33 jours), Cherki est devenu le plus jeune joueur de l’histoire de son club à marquer deux buts dans un même match (à 16 ans et 154 jours). Une performance sur laquelle l’intéressé est brièvement revenu au micro d’Eurosport. « Je l’ai acquise (la maturité, ndlr) grâce à eux, grâce à mes coéquipiers qui m’ont beaucoup aidé et aujourd’hui, c’est grâce à eux que j’en suis là ». Salués par le phénomène Cherki, les joueurs rhodaniens n’ont pas manqué de lui rendre la pareille. À commencer par Bertrand Traoré.

Un phénomène, un joueur magnifique

« Rayan c’est un phénomène, il n’a que 16 ans. Quand tu le vois jouer, tu ne sens pas la différence d’âge. Il répond présent à tous les niveaux. Je suis content pour lui, il a été décisif ce soir. Nous les anciens ont va essayer de le mettre dans de bonnes conditions pour qu’il puisse nous faire gagner des matches », a-t-il déclaré en zone mixte, imité juste après par Fernando Marçal. « C’est un bon joueur. Il a montré aujourd’hui qu’il peut être avec nous pour nous aider. J’espère qu’il ira loin. Je ne suis pas surpris parce qu’on voit ça presque tous les jours sur le terrain d’entraînement. C’est vraiment un joueur magnifique ».

Lui aussi formé à l’OL, Anthony Lopes n’a pas tari d’éloges lui non plus envers son jeune coéquipier. Et en tant que Gone ayant réussi à s’imposer en équipe première, le portier n’a pas hésité à lui prodiguer quelques conseils. « Rayan est sorti du lot, il a été décisif. C’est à lui de continuer comme ça, de garder la tête sur les épaules. C’est quelqu’un qui est très à l’aise avec le ballon. Vous pouvez le voir par vous-mêmes. Sa seule préoccupation, c’est de continuer sur cette lancée, de continuer à grandir, d’avancer et de gagner en maturité. On sent que c’est quelqu’un qui est assez mature pour son jeune âge. C’est de bon augure pour la suite. Peut-être qu’il vous a surpris, mais pas nous ». Autant de compliments qui raviront Cherki, mais aussi l’OL puisque, rappelons-le, le club rhodanien s’était déjà réjoui la semaine dernière de la prestation d’un autre de ses poulains, Maxence Caqueret, contre Bordeaux.