Alors que toutes grandes nations européennes l’ont emporté lors de leurs premiers matches amicaux, sauf l’Allemagne qui a été surprise par la Slovaquie, la prestation du Portugal ce dimanche soir était attendue. Opposée à la Norvège au Dragão de Porto, la Seleçao d’Anthony Lopes et Raphael Guerreiro, tous deux titulaires, était attendue après des résultats en dent de scie ces derniers temps. Ce soir, elle a répondu aux attentes en dominant tranquillement son adversaire 3-0.

Sans Ronaldo qui disputait et remportait hier la finale de la Ligue des Champions, c’est Ricardo Quaresma qui enfilait le costume de héros de la soirée. Le joueur de Besiktas offrait le but de la rencontre en enroulant une merveille de frappe dans l’angle opposé (1-0, 13e). Bien que menant au score, le Portugal n’était pas rassurant. Sa défense, avec l’inusable Ricardo Carvalho comme chef de file, prenait souvent l’eau face à la vitesse et aux dribbles de Joshua King. Cela obligeait Lopes à garder l’oeil ouvert.

Alors que le rythme était bien retombé en première mi-temps, les hommes de Fernando Santos fonctionnaient par à-coups en seconde période. Malgré une tête sur la barre de Johansen (49e), le Portugal doublait la mise par un splendide coup-franc de Guerreiro (2-0, 65e). Invisible jusque-là, Eder profitait de la passivité de la défense pour achever le score (3-0, 71e). Sous le feu des critiques et parfois même des sifflets, l’attaquant Lillois y répondait de la meilleure des manières. Le Portugal s’offre une victoire convaincante, du moins au tableau d’affichage, car son jeu n’a pas été brillant. Le retour de Ronaldo, peut-être déjà contre l’Angleterre jeudi prochain, fera sans doute le plus grand bien.