Mardi soir les Bleus accueillent l’Espagne en match amical au Stade de France. Une enceinte qui devrait bientôt faire peau neuve selon un rapport visant à « muscler le jeu du football professionnel » de la commission culture du Sénat communiqué par France Football.

Datant de la Coupe du Monde 1998, le stade national est jugé « vieillissant ». La suppression de la piste d’athlétisme, la transformation des tribunes et des loges pour en faire un outil plus adapté au football et au rugby permettrait également de le rendre plus rentable. Les aménagements devraient débuter entre 2017 et 2018 pour un coût comptant entre 400 et 500 millions d’euros, soit environ le prix de construction du Parc OL à Lyon. Si la capitale est désignée pour accueillir les JO 2014, la piste devra d’abord être conservée.