Le feuilleton Antoine Griezmann (28 ans) s’étire dangereusement. Le champion du monde français qui attend toujours son transfert au FC Barcelone, a séché l’entraînement dimanche dernier. Un ultime pied de nez à l’Atlético de Madrid qui l’avait pourtant invité à se présenter à cette fameuse séance. Si le Barça tente depuis plusieurs jours d’échelonner le paiement de la clause libératoire de l’international tricolore (120 millions d’euros), ce dernier se heurte au veto des Colchoneros sur le sujet.

L’Atlético souhaite en effet que les Blaugranas payent la clause libératoire de leur joueur en une fois. Si les médias espagnols évoquaient la possibilité que le FC Barcelone sollicite un crédit pour lever la clause de Griezmann, cette rumeur a vite été balayée par la direction catalane. Selon les informations de Mundo Deportivo, le Barça nie avoir sollicité un établissement bancaire pour un prêt bancaire. Les hautes sphères catalanes assurent en parallèle que les 120 millions d’euros pour sceller l’arrivée d’Antoine Griezmann, seront versés dans les prochaines heures. La présentation de l’intéressé pourrait avoir lieu samedi.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10