On avait perdu la trace de Wilson Oruma depuis son départ de Kavala l’été dernier. Supersport l’a retrouvé, et l’ancien Marseillais a annoncé au média africain qu’il avait décidé de raccrocher les crampons à 33 ans et après 17 ans au plus haut niveau. « J’ai réalisé tant de choses dans le jeu par la grâce de Dieu. J’ai gagné la Coupe du Monde U17, j’ai joué la Coupe d’Afrique des Nations, la Coupe du Monde en 1998 et j’ai marqué un but (Ndlr contre le Paraguay au Stadium). Je remercie tous ceux qui ont été présents dans les moments difficiles, mais aussi dans mes joies de footballeurs. Quand je repense à ce que j’ai réussi, je ne peux pas avoir de regrets. Je suis reconnaissant envers Dieu, j’ai terminé ma carrière en bonne santé. »

Effectivement, le milieu offensif nigérian découvert par le RC Lens en 1994 a tout connu et possède un palmarès peu commun, à savoir : Champion du monde des – 17 ans avec le Nigéria en 1993, Champion Olympique à Atlanta en 1996, champion de France en 1998 avec Lens, vainqueur d’une coupe de Suisse avec le Servette en 2001), vainqueur d’une coupe de la Ligue avec Sochaux en 2004 et vainqueur d’une coupe de France avec Guingamp en 2009. Pour l’instant, Oruma ne sait pas ce qu’il compte faire. Une chose est sûre, il n’a pas l’intention de devenir entraîneur.