À l’instar d’autres pays, les clubs germaniques disputaient les huitièmes de finale de la Coupe d’Allemagne. Des huitièmes qui ont commencé hier, avec notamment l’élimination du Borussia Dortmund par le Werder Brême. Ce mercredi, quatre autres rencontres étaient au programme. Le Bayer Leverkusen s’est défait de Stuttgart 2-1 à domicile. De son côté, l’Union Berlin est allé s’imposer sur le plus petit des scores sur la pelouse du SC Verl (4e division). Affiche de la soirée, le duel entre le Bayern Munich et Hoffenheim a été particulièrement haletant. Tout débutait par une lourde frappe de Jacob Bruun Larsen mal dégagée par Manuel Neuer. Florian Grillitsch suivait sur la droite et trouvait le Togolais Ihlas Bebou dans la surface. La frappe de ce dernier était détournée par Jérôme Boateng au fond des filets (1-0, 8e).

Le Bayern Munich répondait immédiatement. Philippe Coutinho lançait sur la gauche Alphonso Davies qui centrait devant le but. Sous la pression de Thomas Müller, Benjamin Hubner poussait la sphère au fond de ses propres buts (1-1, 13e). Dans une très grande forme actuellement, Thomas Müller reprenait au point de penalty un centre de David Alaba et trompait le gardien adverse (2-1, 20e). Il troquait ensuite le costume de passeur. Sur une longue ouverture de David Alaba, il touchait le ballon de la tête. Robert Lewandowski suivait et d’un coup de casque propulsait la sphère au fond des filets (3-1, 36e). Le Polonais pensait d’ailleurs mettre fin à tout suspense en inscrivant un doublé (4-1, 80e). Entré à l’heure de jeu, Munas Dabbur réduisait la marque (4-2, 83e) et inscrivait une seconde réalisation malheureusement pour lui insuffisante (4-3, 90e +2). Avec ce succès 4-3, le Bayern Munich imite le Fortuna Düsseldorf, l’Eintracht Francfort, Schalke 04, le Werder Brême, l’Union Berlin et le Bayer Leverkusen en se qualifiant pour les quarts de finale. Le dernier ticket revient à Saarbrucken victorieux aux tirs au but contre Kalsruhe (0-0/5-3).