Lors d’un match très spécial, avec plusieurs hommages rendus à Emiliano Sala, le FC Nantes avait démarré du bon bout contre le Nîmes Olympique. Les Canaris menaient en effet 2-0 à la pause mais au retour des vestiaires, les locaux ont sombré, puisque les Nîmois ont finalement remporté les trois points grâce à un succès 4-2. Apparu abattu en conférence de presse, Vahid Halilhodžić a expliqué qu’il ne comprenait pas : « c’est vraiment un cauchemar total. Je demanderai aux joueurs demain ce qu’il s’est passé, et je ne veux pas non plus les accabler. Mais c’est la première fois de ma carrière qu’on se fait allumer comme ça en une mi-temps, prendre quatre buts, à domicile... Je ne pouvais pas imaginer ça après une première période comme ça. »

« J’ai vu de la faiblesse aussi après le premier but qu’on a pris. Mais trouver une excuse à cause de ça ou ça, c’est trop facile. Il faut qu’on se dise la vérité car on ne peut pas se permettre ça. (...) Le contexte est assez lourd, difficile, mais dans ce contexte, il faut essayer de gagner un match. Pourquoi en première mi-temps, on a marqué un but et on aurait pu en marquer beaucoup plus ? Et qu’est-ce qu’il s’est passé en deuxième mi-temps ? Pour le moment, je ne peux pas trouver de réponses tout de suite », a conclu le technicien du FC Nantes, qui n’aura donc passé qu’environ trois minutes devant les journalistes.