Alors qu’il avait rêvé d’avoir Marcelo Bielsa à la tête de l’une de ses équipes et qu’il y était parvenu, Gérard Lopez a vite déchanté, sacrifiant El Loco au milieu de la saison pour le remplacer par Christophe Galtier. Aujourd’hui encore, il regrette une chose.

« Si, ma plus grosse erreur a été de donner les clés du camion à Marcelo Bielsa. Le regret n’est pas ni le nom de la personne ni la confiance que j’ai pu lui apporter. Le regret a été de ne pas avoir eu un contre poids à ce qui a été fait. Le regret c’est sur une chose, c’est de ne pas avoir forcé la main sur les joueurs qui avaient donné leur accord dans les ultimes jours du mercato », a avancé Lopez sur RMC.