Le PSG était l’un des derniers clubs de Ligue 1 à ne pas avoir pris de décision sur un chômage technique ou partiel. C’est désormais fait. Comme le rapporte l’Équipe ce jeudi, la direction parisienne a prévenu ses employés mercredi soir de cette décision.

Cependant, le club souhaite avant sa mise en place « consulter les délégués du personnel et obtenir l’autorisation de l’administration, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) ». Conformément à la loi, les employés ne percevront que 70% de leurs émoluments bruts. Quant à l’État, il reversera au PSG l’équivalent de 4,5 fois le SMIC, soit 5 400 euros.