Ce vendredi, dans la matinée, la Ligue de Football Professionnel (LFP) a annoncé sa décision de suspendre la Ligue 1 et la Ligue 2 jusqu’à nouvel ordre en raison de la pandémie de coronavirus faisant rage dans l’Hexagone. Jean-Michel Aulas (70 ans), le président de l’OL, a depuis enflammé les réseaux sociaux en déclarant que la meilleure solution serait de faire de l’exercice 2019-2020 « une saison blanche ». Un scénario dans lequel les Gones, actuellement septièmes de l’élite, retrouverait sa place en Ligue des Champions la saison prochaine aux côtés du LOSC, alors que l’OM, dauphin du PSG, et le Stade Rennais, sur la dernière marche du podium, ne participeraient pas à la prochaine campagne en C1.

Par le biais d’un communiqué publié par le site officiel du club breton, le président rennais, Jacques Delanoë (60 ans) a réagi ce samedi soir aux propos de JMA : « personnellement je trouve cette déclaration de M. Aulas indécente. Si par malheur le championnat devait s’arrêter définitivement, il me semblerait sportivement équitable que le classement soit entériné au soir de la dernière journée jouée (à date, 75% du championnat ont déjà été effectués, on est donc bien loin d’une saison blanche...). En tout état de cause il me semble également que cette décision appartient de manière collégiale à l’ensemble des compétiteurs ». Reste à connaître la décision de la LFP pour mettre les choses au clair dans cette querelle lancée par le patron de l’OL.