Pas de vainqueur dans le choc des équipes malades de Ligue 1 ! Au stade Orange-Vélodrome, pour le compte de la 20e journée, l’Olympique de Marseille et l’AS Monaco se sont séparés sur un match nul (1-1). L’OM est 9e, l’AS Monaco reste 19e. Dans une ambiance pesante, après l’élimination du club phocéen en 32es de finale de la Coupe de France face à Andrézieux (N2), les Olympiens retrouvaient leur stade et parvenaient à ouvrir le score dès la 13e minute. Sur un coup franc bien exécuté par Dimitri Payet, Kamil Glik renvoyait le ballon de la tête, sur Maxime Lopez. Le milieu olympien contrôlait et déclenchait une frappe puissante de 20 mètres qui trompait un Diego Benaglio à la main droite tremblante (1-0, 13e).

À mesure que les banderoles vindicatives des supporters marseillais étaient déployées dans les tribunes, les hommes de Thierry Henry prenaient confiance. À son avantage dans le premier acte, Youri Tielemans permettaient à Monaco de recoller. Après un joli numéro de Golovin, qui centrait fort au second poteau, le ballon parvenait à Henrichs, qui laissait pour Youri Tielemans. Le Belge ajustait Steve Mandanda d’un tir croisé du pied droit (1-1, 38e). En seconde période, Florian Thauvin pensait redonner l’avantage à l’OM face au but vide, mais était ramené à la raison par Monsieur Lesage, qui après visionnage sifflait un coup franc pour une semelle de Lucas Ocampos sur Diego Benaglio (70e). Malgré une nette domination en fin de match, l’OM ne parvenait pas à prendre l’avantage. Youri Tielemans manquait la balle de match pour Monaco (90e+1), Florian Thauvin pour l’OM (90e+2). La bronca accompagnait les deux équipes, qui rentraient aux vestiaires la tête basse.