Le premier but d’Antoine Griezmann lors d’OM-Atlético Madrid (0-3) est dû à une erreur de la défense marseillaise. Rudi Garcia, en conférence de presse, a désigné les coupables sur cette action.

« Ce n’est pas très important, le mal est fait, Griezmann a pu marquer son but. Les torts sont partagés, je pense, c’est du 50–50 », a expliqué l’entraîneur olympien en conférence de presse après la rencontre, au sujet de la responsabilité de Steve Mandanda et de Zambo Anguissa.