Hier soir, à l’occasion du choc entre Marseille et Monaco, qui s’est soldé sur un match nul (1-1), l’entraîneur phocéen Rudi Garcia a décidé d’aligner l’ailier gauche Lucas Ocampos en pointe, au détriment de Valère Germain ou Kostas Mitroglou, laissés sur le banc.

Il s’est expliqué sur ce choix-là en conférence d’après-match : « Il faut avoir du caractère pour jouer ce soir, et il faut de la confiance. J’ai estimé que c’était trop difficile pour Valère et Kostas. C’est aussi cela qui explique que parfois on est obligé de faire des choix, par rapport à ce contexte-là. Il faut le comprendre, il faut l’écrire et il faut le dire. C’est important. »