Moment de tension hier lors du duel entre la Sampdoria de Gênes et l’Atalanta Bergame, remporté par ces derniers (2-1). Alors que l’arbitre venait d’accorder un penalty aux Blucerchiati, que transformera Fabio Quagliarella (67e), l’entraîneur de l’Atalanta, Gian Piero Gasperini, a été expulsé pour avoir contesté la décision arbitrale.

Et comme le rapporte Sky Sport, le tacticien italien a ensuite croisé dans les couloirs du stade le secrétaire général de la Samp, Massimo Ienca, qu’il a poussé, le faisant tomber par terre. Gasperini a ensuite accusé à Ienca de l’avoir provoqué, ce qu’a nié l’intéressé : « il n’y a eu aucune provocation ni aucun drame. À la fin du match, vous devez serrer la main de l’adversaire et non lui adresser une claque. Il y a des témoins qui vont s’adresser au parquet fédéral. » Si ce n’est pas la première des altercations entre les deux hommes (ils s’étaient déjà querellés en 2009 lors d’un Torino-Genoa), reste à savoir si le club de Gênes mettra ses menaces à exécution et engagera des poursuites judiciaires contre Gasperini.