En battant Astana au Roazhon Park à l’occasion de la 6e et dernière journée de la phase de poules, le Stade Rennais s’est qualifié pour un 16e de finale de la Ligue Europa historique ! Au coup de sifflet final, le capitaine Benjamin André est revenu sur la performance de ses coéquipiers et n’a pas oublié de glisser un message amical à son ancien coach, Sabri Lamouchi, remercié il y a dix jours.

« C’est une fierté, on a fait ce qu’il fallait, on savait que c’était une finale ce soir, il fallait lâcher les chevaux, on a emmené tout le monde avec nous. On n’est pas rentré dans l’histoire, on n’a rien gagné, mais on est rentré dans le cœur des Rennais, c’est ça qu’il faut retenir », a d’abord lancé le n°21 du SRFC. Une qualification rendue possible par l’électrochoc Julien Stéphan, nommé par Olivier Létang à la place de Sabri Lamouchi au début du mois ? Le capitaine n’a lui pas oublié qui était sur le banc rennais au début de la compétition. « [Le nouveau coach ] a apporté une autre dynamique, c’est ce qui se passe quand on change d’entraîneur. Malgré tout, j’ai une pensée pour Sabri ce soir, on est arrivé là grâce à lui, il aurait aimé être là, je pense », a ensuite ajouté Benjamin André au micro de RMC Sports.