Ce matin, une nouvelle fait grand bruit en Italie. Pointé du doigt dans le cadre d’un transfert douteux, Mino Raiola a été suspendu de toute activité pendant trois mois par la fédération italienne. Une annonce qui n’est bien évidement pas restée sans réponse bien longtemps. Le célèbre agent a en effet décidé de contre-attaquer.

« Mon sentiment personnel est que cette sanction répond à une volonté politique, sans prendre en compte la loi. C’est une sanction basée sur de faux prétextes et des mensonges. La loi et la justice doivent prévaloir dans tout système correct et j’espère que ma position sera rétablie dans les prochaines étapes de cette histoire. (...) Je vais demander justice face à cette injustice et pour la liberté d’expression, dans chaque tribunal possible car mon objectif principal est l’intérêt du football italien. Je vais mener ce combat fièrement afin d’obtenir ce qui est conforme à la loi », a-t-il déclaré dans des propos relayés par RMC Sport.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10