Arsène Wenger ne veut pas entendre parler de ce nom. Aliko Dangote rêve d’acheter Arsenal (pas à vendre en ce moment) depuis les années 1980. Et s’il atteint son but, le milliardaire nigérian commencerait par virer l’entraîneur alsacien du club. C’est en tout cas ce qu’il a fait savoir auprès de la chaîne Bloomberg.

« La première chose que je changerais sera l’entraineur. Il a faut du bon travail mais quelqu’un d’autre doit tenter sa chance » assure l’homme d’affaires dont la fortune est estimée à 11 milliards de dollars environ. Dangote compterait faire une offre lorsque sa raffinerie de pétrole qu’il construit actuellement à Lagos sera terminée. « S’ils ont une bonne offre, je suis sûr qu’ils accepteront de vendre », estime-t-il. Le club londonien appartient aujourd’hui à Stan Kroenke (67%) et Alisher Ousmanov (30%).