Anderlecht a beau être le club belge qui fait le plus parler à l’international ces dix dernières années, il connaît une période nettement plus délicate. Vainqueurs du championnat en 2010, 2012, 2013, et 2014, les Mauves n’ont pu réaliser le quatre à la suite en laissant le titre à La Gantoise en 2015, et ne font pas office de favoris absolus en ce qui concerne le présent exercice, eux qui pointent à la troisième place de la Jupiler Pro League à maintenant deux journées des Playoffs 1. De fait, les pensionnaires du Stade Constant Vanden Stock réfléchissent à un plan pour se relancer, et celui-ci pourrait se résumer à une vaste refonte de l’effectif.

Ces derniers mois déjà, le club de Bruxelles avait accepté de céder certains éléments majeurs, parmi lesquels Aleksandar Mitrovic et Chancel Mbemba, tous deux partis vérifier si l’herbe était plus verte du côté de Newcastle, quand Guillaume Gillet a lui retrouvé la Ligue 1 en s’engageant en faveur du FC Nantes. Assumée, cette stratégie va se poursuivre, et ils sont aujourd’hui pas moins de huit éléments à être annoncés partants à coup sûr par La Dernière Heure. Le quotidien du Plat Pays est ainsi formel dans ses colonnes, Anderlecht compte se séparer de huit membres de son effectif.

Anderlecht veut faire le tri

Tout d’abord, annoncé comme l’un des plus doués, Dennis Praet (25 matches, 4 buts cette saison) sera cédé au plus offrant, son bail courant jusqu’en 2017 contraignant l’actuel troisième du championnat à le vendre pour récupérer quelques deniers non-négligeables. Ensuite, déjà annoncé partant cet hiver, Matias Suarez, qui était proche de Nantes, pourrait s’en aller direction l’Espagne et l’Italie. S’il a refusé la Chine, l’attaquant nigérian Imoh Ezekiel n’a pas joué la moindre minute en 2016 et n’entre plus dans les plans du club, pas plus qu’un Alexander Büttner qui, une fois le retour d’Ivan Obradovic, ne sera plus le titulaire du poste de latéral gauche.

Fabrice N’Sakala, révélé à Troyes en même temps qu’un Djibril Sidibé qui flambe aujourd’hui à Lille, en a pour sa part assez de jouer les utilités (4 titularisations seulement, la dernière le 13 décembre), et s’en ira à l’été, tout comme Ibrahima Conté, et Trezeguet lequel, véritable phénomène dans son Égypte natale, ne peut se contenter d’un rôle de simple doublure. Enfin, si Davy Roef devrait être prêté, quid d’Andy Najar (milieu, 22 ans) qui fait saliver des clubs de Premier League, du défenseur central Bram Nuytinck qui ne joue pas assez, ou bien encore de Filip Djuricic qui, prêté par Benfica, s’est imposé comme un titulaire à part entière en attaque mais dont la clause libératoire (8 M€) pourrait être un frein à un maintien en Belgique ? Oui, Anderlecht pourrait ainsi se séparer de huit éléments, tandis que trois autres voient leur avenir être en suspens. Ajoutez à cela le cas de Youri Tielemans, dont les performances actuelles posent question, et vous comprenez que le club vainqueur du championnat à 33 reprises risque de faire parler de lui dans les mois à venir.