Cet été, l’AS Monaco a coiffé toute la concurrence au poteau en signant le joli coup Youri Tielemans. Considéré comme l’un des grands espoirs belges à son poste, le néo Monégasque n’a d’ailleurs pas tardé à laisser entrevoir de belles choses malgré la défaite de l’ASM face au PSG lors du Trophée des Champions (1-2). Mais l’ancien pensionnaire d’Anderlecht n’est pas le seul joyau dont sont fiers les Mauves. À 22 ans, Leander Dendoncker est en effet l’un des joueurs les plus demandés de son équipe. L’international belge (2 sélections) a vu son nom être associé à Manchester United puis au Paris Saint-Germain selon Canal Supporters.

Un intérêt que nous a confirmé l’agent du joueur, Christophe Henrotay. « Oui. J’ai parlé avec le PSG il y a quelques temps à propos de plusieurs joueurs d’Anderlecht. C’est vrai qu’il y a de l’intérêt de beaucoup de clubs. Après, dire que le PSG va l’engager... ça va dépendre de beaucoup de choses. Pour l’instant il n’y a pas encore de retour, car le PSG a certaines priorités par rapport à des départs ». Présent dans la liste des cibles potentielles pour renforcer l’entrejeu parisien, Dendoncker est toutefois encore très méconnu en France. L’occasion pour Henrotay de faire les présentations.

Le PSG a discuté avec l’agent de Dendoncker

« On a vu Youri Tielemans jouer contre le PSG et on a vu ce qu’il était capable de faire. Leander est, dans un autre style et à un autre poste, capable de faire les mêmes performances. C’est un garçon qui jouait à côté de Youri Tielemans et qui est plus défensif, qui a un impact physique plus important. Il a une excellente frappe de balle ainsi qu’une maîtrise des longues passes. Il est capable de marquer des buts si on lui laisse la liberté de monter. Il est capable de marquer aussi sur coups de pied arrêtés. C’est le pendant parfait de Tielemans. Il court partout. Contre Manchester United (en demi-finale de Ligue Europa, ndlr), il a couru 15 kilomètres par exemple. Il récupère un grand nombre de ballons et sait faire des relances. C’est un genre de (Tiémoué) Bakayoko avec plus de ballon. Il a un bagage technique assez impressionnant. Il n’a pas l’expérience d’un Matuidi ou d’un Matic, mais il n’a pas besoin de beaucoup de temps pour s’adapter. C’est un travailleur. C’est un gars issu d’une famille d’agriculteurs donc il a des valeurs très importantes ».

Et si l’intérêt du PSG pour Dendoncker se concrétise par une offre, ce dernier viendrait dans la capitale avec l’avantage d’avoir un profil polyvalent. « Ce serait plus un Matuidi, mais il peut aussi jouer en sentinelle. Ça peut être un pur 6, très défensif, mais il sait aussi jouer comme un 8 plus offensif. C’est un genre de Matic. Quand il court de manière particulière, il est très droit. Il est assez grand. La saison passée, c’est l’un des seuls joueurs en Europe qui n’a raté aucune minute des matches de son équipe ». Avec un Blaise Matuidi annoncé avec insistance du côté de la Juventus, Dendoncker pourrait donc être l’un des remplaçants de l’international tricolore. Cependant, convaincre Anderlecht ne sera pas chose aisée.

Récemment interrogé par la Dernière Heure, Herman Van Holsbeeck, le directeur général d’Anderlecht avait été clair. « Il faut voir si je trouve un accord avec lui pour ensuite lui donner un bon de sortie l’an prochain. On a déjà eu une réunion positive à ce sujet. Maintenant, il faut le laisser tranquille et laisser du temps au temps. Ce qui est certain, c’est que nous ne le laisserons pas partir lors du dernier jour du mercato. C’est un enfant du club et nous ferons tout notre possible pour trouver un arrangement avec lui et le motiver pour qu’il reste une saison supplémentaire ». Affaire à suivre donc.