Il n’y en a que pour lui. Au Portugal comme en Espagne, João Félix (19 ans) affole les journaux. La starlette de Benfica, révélation de la saison en Liga NOS (15 réalisations en 26 matches) s’affiche ce mercredi en une de As et de Record. Et les deux quotidiens avancent la même information : l’Atlético de Madrid, en pole position dans l’esprit du jeune attaquant, a transmis sa première offre à son homologue lisboète.

Les Colchoneros semblent avoir pris une longueur d’avance sur la concurrence auprès du clan de l’international lusitanien (1 cape). Les deux publications parlent d’un accord sur les bases d’un salaire de 6 M€ annuels entre les deux parties. Reste désormais à convaincre le SLB, plutôt dur en affaires, de lâcher son prodige. Pour ce faire, les Madrilènes sont « prêts à tout » comme l’annonce As. Les pensionnaires du Wanda Metropolitano ont ainsi proposé 60 M€ au SLB.

60 M€ + 20 M€ de bonus

Une offre assortie de bonus pouvant grimper jusqu’à 20 M€ en fonctions de divers objectifs. La réponse portugaise a été claire : c’est non. Le président Luis Filipe Vieira n’entend pas laisser filer sa pépite à un montant inférieur à celui de sa clause libératoire, à savoir 120 M€. L’argent n’est pas un problème pour l’Atlético, qui a déjà vendu Lucas Hernandez (23 ans) au Bayern Munich pour 80 M€ et se prépare au départ d’Antoine Griezmann (28 ans) pour 120 M€.

Seulement, les Ibères ne semblent pas prêts à mettre autant sur la table. Ils pourraient tenter d’inclure un joueur pour faire baisser le prix de l’opération. Le nom de l’Argentin Angel Correa (24 ans) revient avec insistance. Les négociations sont lancées, le feuilleton ne fait sans doute que commencer, d’autant que cette première offensive de l’Atleti pourrait réveiller la concurrence (Manchester City et la Juventus Turin notamment).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10