Toujours placardisé du côté du Paris Saint-Germain sous les ordres de Thomas Tuchel, Jesé Rodriguez a fait, cet hiver, le choix de revenir au pays pour enfin retrouver du temps de jeu. C’est du côté du Betis que le joueur formé au Real Madrid a débarqué ; une équipe réputée pour son style offensif et pour être dirigée par un coach (Quique Setién) qui sait particulièrement bien exploiter le talent de chacun de ses joueurs. Sur le papier, le Benito Villamarin semblait donc la destination idéale. Et pour l’instant, ça se passe plutôt bien pour l’attaquant de 25 ans. Il a déjà participé à quatre rencontres avec sa nouvelle équipe : une dizaine de minutes pour ses débuts contre Valencia en Copa le 7 février, il a été titulaire face à Leganés en Liga trois jours plus tard, il est entré en jeu face à Rennes en Ligue Europa et était présent au coup d’envoi dimanche soir face à Alavés en Liga.

C’est contre les Basques, dimanche soir, qu’il a réalisé son meilleur match. Aligné à la pointe de l’attaque, avec Lo Celso et Lainez en soutien, le joueur qui appartient toujours au PSG a su se créer bon nombre d’occasions, bien positionné entre les lignes d’Alavés pour pouvoir se projeter vers les cages adverses. C’est lui qui est à l’origine du but betico, oeuvre de Giovani Lo Celso, puisque c’est sa frappe qui est détournée par Pacheco avant de retomber, avec de la réussite, dans les pieds de l’Argentin qui n’a eu qu’à la pousser au fond. Plus tard dans la rencontre, il est tout proche de signer un très joli but, sur un service de Lo Celso. Après un bon contrôle, il a éliminé le portier rival mais un défenseur a sorti le ballon sur sa ligne, le cuir étant à quelques millimètres d’entrer complètement au fond. Une action qui nous a rappelé le Jesé du Real Madrid.

Il n’est pas encore au top physiquement

« Il a tout bien fait, il s’est déplacé en vitesse, il a réalisé de bonnes diagonales, il s’est proposé, mais pour l’instant, il n’a pas de réussite devant les buts », explique Estadio Deportivo. Il semble effectivement encore manquer de sang froid, ou de confiance, lorsqu’il faut faire le dernier geste. Le Canarien n’est pas encore en condition physique adéquate pour jouer une rencontre entière, et il est d’ailleurs sorti à la 64e minute de jeu. Mais le contenu de ses rencontres est plus que satisfaisant, notamment quand on sait d’où il revient. Son entente avec ses partenaires semble déjà au beau fixe, et il ne lui manque que ce petit but pour avoir le déclic.

« Les entraînements avec le groupe et les entraînements individuels commencent à se faire sentir. Physiquement, je suis bien mieux, mais je serai encore mieux. J’ai fait quelques grosses courses. J’aime aider l’équipe à marquer, ou faire des passes, mais je suis en train de progresser sur le plan individuel », a confié le principal intéressé après la rencontre. Toujours est-il qu’au Betis, la concurrence reste féroce devant, puisque l’Espagnol devra se partager sa place avec Loren Moron et Sergio Leon. Reste donc à voir si Quique Setién l’utilisera lors des grosses rencontres, mais pour l’instant, l’aventure andalouse de Jesé a plutôt bien commencé.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10