Qui pour remplacer Gerard Piqué en sélection espagnole ? Force est de constater qu’après six matchs disputés par l’Espagne depuis la fin du Mondial, la question se pose encore, tant l’arrière-garde a souvent paru fébrile. Nacho semblait être le candidat idéal, mais le Madrilène n’a pas porté satisfaction, en plus d’être loin de son meilleur niveau en club. Cas de figure assez similaire pour Marc Bartra. Inigo Martinez, le défenseur de l’Athletic, s’est montré à son avantage sous la tunique espagnole, mais est dans le dur en club. Un joueur semble cependant avoir toutes les cartes en main pour prendre la relève du Catalan : Mario Hermoso. Le défenseur de l’Espanyol est l’un des principaux responsables du très bon début de saison des Pericos, positionnés à la cinquième place en Liga, à seulement trois points du leader blaugrana.

Le défenseur de 23 ans a, peu à peu, franchi les étapes. Formé au Real Madrid, le joueur est arrivé en Catalogne l’été dernier, après deux belles saisons avec Valladolid, où il était prêté par les Merengues, et le Castilla. Défenseur polyvalent, capable de jouer sur le flanc gauche, il s’est rapidement imposé au sein du club barcelonais pour sa première saison en Liga. Cette saison, avec Rubi, il a pris de nouvelles responsabilités aux côtés de David Lopez en charnière centrale. Le défenseur droitier n’est pas un joueur qui cherche forcément le duel, mais il est plus dans l’anticipation et la couverture, ce qui lui permet de réaliser bon nombre d’interceptions. Ensuite, balle au pied, il est particulièrement à l’aise, et est donc une rampe de lancement idéale des offensives de l’Espanyol.

Une clause de retour au rabais pour le Real Madrid

« Mon modèle, c’est Sergio Ramos. Son style de jeu ressemble beaucoup à ce que j’essaye de faire : il manie bien le ballon, il a de la personnalité, il prend des risques, il défend bien dans une ligne haute, il est rapide pour les interceptions. Je suis défenseur et c’est ce qui est primordial : savoir jouer au ballon et être agressif. Ressortir le ballon proprement pour les attaquants est une bonne façon de créer de la supériorité devant et se projeter vers les buts plus rapidement », expliquait-il récemment dans un entretien accordé à Marca.

Et ses performances ne sont pas passées inaperçues, surtout à Madrid, où le club présidé par Florentino Pérez a toujours un œil sur lui. Le club de la capitale a une option de rachat de seulement 7,5 millions d’euros sur le joueur, et souhaiterait déjà le rapatrier pour le mercato hivernal. Il correspond ainsi à merveille au profil recherché, à savoir celui d’un défenseur central de garantie et qui connaît déjà la Liga, et suivrait donc le même chemin que Lucas Vazquez ou Marco Asensio, qui ont eux aussi fait leurs classes à Cornellà avant de revenir à la maison. Mais au vu de ses performances et de son plus que probable avenir assuré en sélection, il semble compliqué de l’imaginer se contenter d’un rôle de remplaçant...