C’était un choc un peu inattendu en début de saison. Force est de constater que lors de cette 24e journée de Liga, la réception de Getafe au Nou Camp était un petit événement. 3e au coup d’envoi de ce match, le club de la banlieue madrilène est plus que jamais en course pour une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Il restait même sur une série de 4 victoires de suite, marquant au passage neuf buts sans en encaisser aucun. José Bordalas ne changeait pas ses plans car seul Damian Suarez, suspendu, sortait du onze par rapport au succès face à Valence. Molina et Mata formaient évidemment le duo devant. Setién lui ne réservait pas vraiment de surprise. Griezmann et Fati étaient associés à Messi en attaque, Sergi Roberto redescendant dans la ligne de quatre défensive.

Comme depuis la prise de fonction du coach blaugrana, les Catalans prenaient rapidement le contrôle du cuir. Le début de rencontre n’offrait pas un rythme transcendant. Les locaux attendaient patiemment une ouverture en faisant circuler le ballon. On attendait le quart d’heure de jeu pour voir les choses s’animer un peu. Parti dans le dos de la défense après ce long ballon de Busquets, Messi, seul face à Soria, ne parvenait pas à ajuster son lob (14e). Après l’ouverture du score manquée, les mauvaises nouvelles s’accumulaient pour le Barça avec la blessure musculaire de Jordi Alba (17e). Getafe en profitait pour se montrer plus dangereux.

Le Barça est encore trop irrégulier

Il y avait d’abord cette opportunité que Molina ne parvenait pas à conclure avec le retour d’Umtiti (22e). Nyom célébrait lui déjà son but après ce corner repris en deux temps mais sa faute sur Umtiti au départ de l’action écourtait sa joie (25e). C’est ensuite une frappe croisée de Cucurella qui faisait frissonner le Nou Camp (26e). Le Barça avait eu chaud mais se rassurait comme souvent grâce à Messi. Sur un pas, la Pulga transmettait à Griezmann, à la limite du hors-jeu, qui terminait le travail (1-0, 34e). En difficulté, les Culés faisaient pourtant le break avant la pause. Firpo profitait du travail d’Arthur pour offrir une balle de but à Sergi Roberto (2-0, 39e). Soria permettait également aux siens de rester en vie dans cette rencontre en sortant un arrêt de grande classe devant Messi (45e+3) mais Getafe n’était pas en position idéale à son retour de la pause.

Les Azulones étaient toujours en vie dans cette rencontre, d’autant que Nyom revenait comme un boulet de canon sur Messi (59e). Ils parvenaient même à revenir dans ce match grâce à un but magnifique d’Angel, sur ce centre venu de la droite de Mata (2-1, 66e). Cette dernière demi-heure devenait complètement indécise car les deux équipes manquaient de belles occasions. Fati ne cadrait cette frappe croisée (70e), Ter Stegen sauvait les siens face à Angel et Mata (72e) alors que Griezmann manquait, une première fois, de manière inexplicable le cadre, seul à dix mètres (74e), avant de se louper une nouvelle fois (77e). Malgré cette demi-douzaine d’occasions, personne ne parvenait à faire bouger le tableau d’affichage. Avec ce succès, le Barça revient à hauteur du Real Madrid, qui reste tout de même leader de la Liga et prend dix longueurs d’avance sur son adversaire du jour.

La rencontre à revivre sur notre live.