Ça valait bien un toast ! Lionel Messi a posté dimanche soir, sur ses réseaux sociaux, une photo de Luis Suarez et lui trinquant. « On célèbre la victoire et les trois buts impressionnants ! Bravo à tous », a lancé la Pulga. Blessé au bras pour encore deux à trois semaines, le n° 10 du FC Barcelone a en effet assisté à la large victoire des siens lors du Clasico face au Real Madrid (5-1, 10e journée de Liga) et au coup du chapeau de son ami uruguayen, modeste.

Auteur d’un triplé, Suarez, qui s’est créé beaucoup d’autres occasions, a effectué un match titanesque contre le rival madrilène. Une prestation saluée par Messi, donc, mais aussi par son coach Ernesto Valverde en conférence de presse d’après-match. « L’an dernier aussi, on disait qu’il ne marquait plus mais au final, son travail finit toujours par payer. Depuis la semaine dernière, quand Messi s’est blessé, tout le monde se demandait comment nous allions réagir mais la seule réponse possible venait de l’équipe », saluait le technicien.

Des louanges méritées, des statistiques affolantes

La presse espagnole est également aux pieds du Pistolero ce lundi matin. « Le meilleur », « le n° 9 qui fait toute la différence », « un Suarez vorace » pour Mundo Deportivo. « Le meilleur », « le leader », « un combattant » pour Sport. « Crack », « combatif », « intenable » pour As. En l’absence de Messi, il n’y en a presque que pour lui. Il faut dire que le goleador est, grâce à sa performance, entré un peu plus dans l’histoire du FC Barcelone.

L’ancien joueur de Liverpool comptabilise désormais 159 buts avec le club catalan. Il se retrouve ainsi positionné au cinquième rang des meilleurs buteurs des Blaugranas derrière Josep Samitier (184), László Kubala (194), César Rodríguez Álvarez (232) et Lionel Messi (564). Il est également revenu à égalité avec Cristiano Ronaldo au nombre de buts inscrits dans un Clasico (9). Ça valait bien un toast !