Le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus va logiquement avoir des conséquences majeures du côté de Madrid. Le champion d’Europe en titre perd ainsi celui qui a été son meilleur buteur ces dernières années, sa référence offensive et le joueur qui cristallisait toute l’attention des défenseurs adverses. Forcément, le Real Madrid va devoir ré-apprendre à jouer sans le Portugais. Julen Lopetegui, le nouveau coach merengue, va ainsi devoir redistribuer les cartes. Et un homme en particulier va devoir s’adapter à ce départ : Karim Benzema, le fidèle compagnon d’attaque de Cristiano Ronaldo.

Sur le plan affectif, tout d’abord, puisque le Portugais s’est toujours positionné du côté du Français lorsque ce dernier a subi les critiques de la presse et des supporters. On se rappelle notamment de ce match face à Alavés en février dernier, où le Lusitanien avait demandé les encouragements du public pour le natif de Bron alors que le Bernabéu sifflait, en plus de lui avoir laissé tirer un penalty. Sur le terrain, les deux hommes formaient un sacré duo, et depuis son arrivée à Madrid en 2009, Cristiano Ronaldo n’a jamais eu un meilleur associé que Karim Benzema.

Un nouvel attaquant à Madrid ?

Alors qu’il était un pur finisseur du côté de l’OL, le Français a adapté sa façon de jouer au fil des années, et au fur et à mesure que les attaquants arrivaient puis quittaient le club, il a toujours su se maintenir dans les onze titulaires de façon plus ou moins régulière. Devenu un playmaker, participant beaucoup au jeu, décrochant pour trouver ses partenaires et, plus particulièrement, le Portugais, troquant ses buts contre des passes décisives. Les prestations des deux joueurs semblaient liées : Cristiano Ronaldo avait besoin d’un bon Karim Benzema pour briller, et vice-versa. Seulement, avec le départ du Lusitanien, une question se pose : qui marquera les buts madrilènes ?

Si un joueur comme Eden Hazard ou Neymar arrive à Madrid pour remplacer le Portugais, il semble peu probable qu’il soit capable de marquer autant. Dans l’attente de l’éventuelle arrivée d’un nouveau numéro 9 - les noms de Kane ou de Lewandowski ayant été annoncés avec insistance ces derniers mois - Karim Benzema risque de devoir repasser dans un rôle de finisseur et ses responsabilités aux avants-postes seront désormais plus importantes. Julen Lopetegui va donc devoir travailler main dans la main avec son numéro 9 pour préparer l’après-Cristiano Ronaldo.