Six rencontres sous l’ère Santiago Solari, six rencontres sans démarrer un match pour Isco. Face à l’AS Roma, l’Espagnol n’était même pas sur le banc de touche et a assisté à la rencontre depuis les tribunes du Stade Olympique de Rome. Les relations seraient tendues entre les deux hommes selon la presse espagnole, notamment à cause d’un manque de respect du joueur envers l’Argentin, déjà mécontent du manque d’implication de l’Andalou à l’entraînement. Il n’en fallait pas plus pour déclencher les premières rumeurs et spéculations sur l’avenir du joueur...

Cette semaine, on apprenait notamment que la Juventus avait prévu de jeter son dévolu sur l’international espagnol, mettant de côté la piste Adrien Rabiot. Aujourd’hui, le Mirror parle de l’intérêt du plusieurs cadors du championnat britannique pour l’ancien joueur de Malaga. Les agents du joueur auraient effectivement sondé des clubs anglais, et Manchester City, Chelsea et Tottenham seraient ainsi déjà sur le coup. Pep Guardiola apprécie particulièrement le joueur, alors que les Blues pourraient faire de l’Ibère le remplaçant idéal d’Eden Hazard, toujours annoncé sur le départ.

Mais une chose est sûre, ce sera compliqué de déloger Isco du Santiago Bernabéu. Et pour cause, avec une clause libératoire à 700 millions d’euros et un contrat qui va jusqu’en juin 2022, tout club intéressé sera obligé de négocier avec le club dirigé par Florentino Pérez. Selon les informations de Mundo Deportivo hier, le joueur serait cependant considéré comme transférable en cas d’offre intéressante et les Merengues seraient donc prêts à négocier. Les prétendants d’Isco sont prévenus...