Une bonne Coupe du Monde peut vous ouvrir les portes des plus grands clubs. C’est ce qui était par exemple arrivé à Keylor Navas en 2014. Mais cela permet aussi à certains joueurs de se rappeler au bon souvenir de leurs dirigeants. Grâce à ses performances avec la Colombie durant le Mondial russe, Yerry Mina a ainsi montré au FC Barcelone qu’il n’était pas un joueur lambda. Impressionnant défensivement, auteur de 3 buts avec la Colombie, Mina est devenu un héros au pays et l’une des révélations de la Coupe du Monde. De quoi donner des maux de tête aux dirigeants barcelonais, qui ne semblaient pas compter sur lui pour la saison prochaine, malgré un contrat jusqu’en juin 2023.

Pour autant, Mina n’a pas voulu profiter de l’engouement autour de sa personne pour mettre la pression. Après l’élimination de la Colombie en huitième face à l’Angleterre, il a déclaré vouloir rester au Barça. Mais la donne a légèrement changé. Au cours d’une conférence de presse donnée à Bogota en compagnie de son compatriote Cuadrado, le défenseur de 23 ans a tenu à rappeler les mauvais moments vécus en Catalogne cette saison d’un point de vue personnel.

« Je veux une équipe où j’ai du temps de jeu »

« Quand je n’étais même pas sur le banc de touche, que je n’étais pas une option, j’ai commencé à m’entraîner seul à la maison. C’est difficile de voir ses coéquipiers jouer en regardant la télévision. Ce fut un moment très compliqué, que je ne souhaite à aucun joueur », a-t-il raconté. Aujourd’hui, il n’exclut pas un départ du Barça, qui vient en plus de recruter un nouveau défenseur central en la personne de Clément Lenglet. « Je vais toujours essayer de faire de mon mieux. Pour mon équipe, j’espère que là où je joue, que ce soit à Barcelone ou ailleurs, je le fasse de la meilleure manière. Je veux une équipe où je me sens bien et où j’ai du temps de jeu ».

Le temps de jeu, justement, risque de se raréfier en Catalogne. Avec Piqué, Umtiti et Lenglet dans les parages, il sera difficile d’obtenir une bonne place dans la rotation. Avec sa Coupe du Monde de qualité, Mina a attiré l’œil de plusieurs clubs. Plusieurs journaux anglais, dont le Daily Telegraph, relaient un fort intérêt d’Everton pour l’international colombien. Reste à savoir comment réagira le Barça sur ce dossier devenu subitement plus sensible.