Cette fois, le feuilleton a tourné en faveur du FC Barcelone. Après le couac Griezmann, qui a finalement fait le choix de rester à l’Atlético de Madrid alors que tout le monde l’annonçait en Catalogne, les Barcelonais ont cette fois remporté leur pari en enrôlant Clément Lenglet, le défenseur de Séville. Le club andalou a pourtant tenté le tout pour le tout pour le retenir, mais contrairement au dossier Griezmann, c’est bien le champion d’Espagne en titre qui a eu le dernier mot comme nous vous l’annoncions il y a quelques jours.

Arrivé à Séville à la mi-saison 2016/2017, il s’est rapidement imposé comme une référence à son poste en Espagne, devenant indiscutable sous les ordres d’Eduardo Berizzo, Vincenzo Montella et Joaquin Caparros cette saison. Avec une clause libératoire relativement abordable compte tenu des prix du marché actuellement, à savoir 35 millions d’euros, le FC Barcelone n’a donc pas voulu laisser filer cette bonne opportunité. Le joueur a ainsi signé un contrat de cinq saisons avec les Blaugranas.

« Le FC Barcelone annonce la signature jusqu’en juin 2023 de Clément Lenglet pour 35,9 millions d’euros. Sa clause libératoire est fixée à 300 millions d’euros. Il sera présenté vendredi à 13h15 », précise le communiqué du club. Sous les ordres d’Ernesto Valverde, Clément Lenglet devra batailler pour se faire une place dans le onze titulaire, puisqu’il aura deux sacrés clients devant lui : Samuel Umtiti et Gerard Piqué, sans compter Yerry Mina qui pourrait faire changer d’avis la direction barcelonaise avec ses bonnes prestations au Mondial. Un nouveau Français rejoint une grosse écurie européenne.