Valence peut s’offrir une belle fin de saison. Le club ché disputera la finale de la Coupe du Roi face au FC Barcelone le 25 mai prochain. En Ligue Europa, les coéquipiers de Kevin Gameiro se sont imposés 2 à 1 face à Krasnodar la semaine passée en huitième de finale aller. Ils espèrent poursuivre l’aventure eux qui joueront le match retour ce jeudi. Enfin, l’écurie espagnole est en train de faire une belle remontée en Liga. Quinzième du classement en novembre, Valence est actuellement septième du championnat avec 39 points, soit six de moins que Getafe qui est quatrième (45 points). Ce sera d’ailleurs le prochain adversaire en Liga le 17 mars.

Engagé sur tous les tableaux, le club ché espère compter sur un grand Gonçalo Guedes. Étincelant lors de sa première saison, puisqu’il avait notamment marqué 5 buts et délivré 9 assists en Liga, le Portugais a été acheté définitivement, lui qui était prêté par le Paris Saint-Germain. Pour cela, les Espagnols ont déboursé 40 M€ hors bonus. Un investissement conséquent. Mais l’ancien de Benfica en valait la peine. Très attendu pour sa deuxième saison, le footballeur âgé de 22 ans n’a pas vraiment été à la hauteur des espoirs placés en lui. Moins influent dans le jeu et moins décisif (0 but, 1 passe décisive), Guedes n’était pas au top de sa forme.

Valence veut retrouver le grand Guedes

Le joueur né en 96 a joué plusieurs rencontres alors qu’il était diminué car blessé. Et en décembre, il a dû passer par la case infirmerie. Valence a indiqué dans un communiqué qu’il devait « résoudre les problèmes physiques liés à une hernie » et que « le temps de récupération est estimé entre un mois et demi et deux mois, en fonction de l’évolution du joueur ». Résultat : le joueur, qui avait joué son dernier match le 8 décembre, n’a repris que le 10 février 2019. Un mois plus tard, il a réussi à être décisif en marquant un but lors de la victoire 3 à 2 à Girona. Un but qui vaut cher pour Valence mais aussi pour le joueur.

En effet, il n’avait plus trouvé le chemin des filets en club depuis la victoire 2-1 face au Deportivo La Corogne le 20 mai 2018. Soit presque dix mois ! Interrogé à son sujet, son entraîneur, Marcelino, a confié : « Je suppose (que ce but lui fait du bien). Parfois, nous voulons tout immédiatement ; les résultats, le rendement, le fait d’avoir de la régularité, de continuer à gagner, que les joueurs soient à leur meilleur niveau durant 9 ou 10 mois. Nous devons y penser à tête reposée. C’est impossible. C’est sûr que ce but et le match lui ont fait du bien, même s’il a joué deux matches en moins de 72 heures. C’est bien, il va nous aider et nous verrons le meilleur Guedes ». De quoi aider Valence à atteindre ses nombreux objectifs !