L’Olympique de Marseille a frappé fort en cette 23e journée. En effet, les joueurs d’André Villas-Boas ont été l’emporté dans le Forez, à Geffroy Guichard sur le score de deux buts à zéro contre l’Association Sportive de Saint-Étienne (ASSE). Ils relèguent ainsi à six points leur plus proche poursuivant, Rennes, et aussi Lille, le quatrième et donc premier à ne pas être sur le podium, à neuf longueurs. Une excellente performance donc, qui permet de voir venir.

Mais ce mercredi soir, encore, l’OM a glané des points sans encaisser le moindre but. Depuis le début de l’année 2020, en championnat, Duje Caleta-Car et ses coéquipiers n’ont pas vu le moindre ballon franchir la ligne de but de Steve Mandanda, une vraie performance ! André Villas-Boas a d’ailleurs eu un tout petit mot sur ce nouveau clean-sheet (le quatrième d’affilée en Ligue 1), mais les joueurs, surtout, en ont parlé devant les médias à l’issue de la rencontre.

Alvaro Gonzalez est toujours imbattable

« Oui, bien sûr. On le sait on ne peut pas être performant si on encaisse des buts. Ce n’est pas que notre défense. Ça part de Dario qui défend et après tout le monde défend et on sait qu’on a un grand Steve », a d’abord réagi Valentin Rongier, le milieu de terrain de l’OM, qui n’y est pas pour rien dans cet équilibre défensif trouvé et extrêmement performant. Ensuite, c’étaient les deux latéraux de l’OM qui ont pris la parole à ce sujet.

« C’est sur que c’est ça qui fait la différence. Ça permet de marquer plus facilement et d’être plus serein. Il faut continuer à s’appuyer là-dessus ça nous permettra de remporter davantage de matches », a d’abord développé Bouna Sarr avant que ce soit au tour de Jordan Amavi de s’exprimer. « Oui c’est ça, on a joué en équipe comme d’habitude, on a été costaud. On s’est un peu mis en danger en première mi-temps. On a su faire le nécessaire et on repart avec les trois points », a détaillé l’ancien Niçois. Et, rappelons-le, Alvaro Gonzalez est toujours invaincu cette saison avec l’OM en championnat !