C’est un match qui aurait pu être parfait, au regard de la qualité de la prestation collective du PSG et du score si lourd (9-0). Mais le match contre le Guingamp ne pourra pas être qualifié de parfait par Thomas Tuchel, puisque l’entraîneur allemand a perdu sur blessure Marco Verratti, sorti à la 19e minute après que sa cheville gauche a vrillé suite à un contact avec Felix Eboa Eboa. Obligé de sortir, le petit Italien est allé passer des examens à l’hôpital, tandis que Tuchel a vite exprimé son inquiétude sur BeIn Sport et Canal Plus. « Marco ? Pas de nouvelles, pas de bonnes nouvelles. Je pense que c’est sérieux, il est sérieusement blessé. Pour nous, c’est le pire qu’il pouvait arriver... ».

L’entraîneur allemand a remis ça en conférence de presse. « Je suis très triste. Ce n’est pas seulement (grave) pour le recrutement, car c’était nécessaire déjà avec Marco. Mais une blessure de Marco change tout. Je pense que c’est sérieux. C’est dur. C’est possible qu’il manque quelques semaines. On doit attendre un peu, il est à l’hôpital et on ne peut pas en dire plus pour le moment », a-t-il confié. Ce n’est pas la première fois, au cours des dernières années, que le Paris SG a perdu un joueur majeur avant une confrontation directe en Ligue des Champions. Déjà forcé de recruter un, voire deux, milieux de terrain pour pallier aux absences et probables départs de Lassana Diarra et Adrien Rabiot, voilà le club de la capitale confronté à la blessure de Verratti.

Seul joueur parisien à passer en zone mixte, l’attaquant Kylian Mbappé a lui fait preuve de plus d’optimisme concernant la blessure du milieu italien, dont il a vanté l’importance au sein de l’effectif parisien. « Je suis inquiet, oui. Mais je ne sais pas si c’est une grave blessure ou non. Peut-être qu’il ne sera absent qu’un match, mais même un match on est inquiets, parce qu’on connaît l’importance de Marco, c’est un joueur indispensable dans notre collectif. Qu’il soit absent, même qu’un match, c’est cruel pour nous », a-t-il lancé. Verratti, seul milieu de métier encore présent dans l’effectif parisien, va donc tenir en haleine son entraîneur et ses coéquipiers au cours des prochaines heures. La nouvelle de la durée de son indisponibilité pourrait changer en profondeur la suite du mercato hivernal et de la saison du Paris Saint-Germain...