"Ce soir, c’est plus que trois points", a indiqué le compte Twitter officiel de l’Olympique Lyonnais en publiant une photo de l’arcade de Memphis Depay. Le Néerlandais a donné de sa personne pour aller planter le troisième but des Gones dimanche soir à l’Orange Vélodrome. Un but qui vaut plus que trois point effectivement car il permet au club rhodanien de revenir à deux longueurs de l’Olympique de Marseille dans la course à la troisième place en Ligue 1. Un but qui vaut aussi beaucoup pour l’ancien joueur de Manchester United, placé sur le banc au coup d’envoi de l’Olympico (Maxwel Cornet a été aligné sur l’aile gauche). Connaissant le personnage, ce choix ne l’a pas forcément ravi. Loin de là. Ce qu’a d’ailleurs confirmé son président Jean-Michel Aulas.

« Moi j’adore Memphis. J’ai eu la chance d’être à l’hôtel avec lui pendant la Coupe du Monde au Brésil puisque j’étais avec l’équipe des Pays-Bas. C’est un garçon charmant, qui en plus est chanceux. Chanceux dans la vie, car il a autour de lui beaucoup de gens qui l’adorent. Villarreal, Paris, ce soir (hier) Marseille alors qu’on a l’impression qu’il fait un mauvais match. Il a la réussite ou la grinta ou le talent qui permet de faire trois points ce soir. C’est un joueur qui du jour au lendemain peut devenir une star internationale s’il arrive à se réguler un peu. En tout cas, c’est vraiment un très grand joueur. Je lui ai demandé son maillot ce soir car je savais qu’il n’était pas content de ne pas débuter. Il est très content de partir en sélection et d’avoir marqué ce but qui nous donne beaucoup d’espoirs ».

Aulas croit en Memphis

Ce n’est pas la première fois que l’ancien joueur du PSV Eindhoven sauve les siens cette saison en sortant du banc. Le 21 janvier dernier, le supersub de l’OL (même s’il est beaucoup plus pour le club) avait permis à Lyon de s’imposer 2 à 1 à la 95ème minute face au Paris Saint-Germain en marquant un but venu d’ailleurs. Il s’était aussi illustré en marquant face à Villarreal en Ligue Europa, là encore en étant pourtant remplaçant au coup d’envoi de la rencontre. Dimanche face à l’OM, il a sorti son équipe d’un bien mauvais pas en inscrivant ce but de la tête qui relance la course à la troisième place en championnat de France pour une formation lyonnaise qui a perdu gros cette semaine en étant éliminée en Ligue Europa. Dans les bons comme dans les mauvais moments, Depay peut toujours compter sur son président, JMA.

« Ce soir, je ne peux pas dire que je n’ai pas trouvé Memphis génial. Il marqué le but de la victoire. Probablement que si j’étais entraîneur, je trouverais, comme vous (les journalistes) qu’il y a des inconstances, mais qu’on peut corriger. C’est à nous manager de trouver des solutions pour qu’ils deviennent plus régulier comme au début de sa carrière. Le fait d’être allé se promener à Manchester United dans un contexte de très grand joueur avec beaucoup d’argent a peut-être crée une forme de manque de régularité. C’est à nous de le trouver. Moi je l’adore ». Encore plus après avoir marqué un but qui offre plus que trois points aux Gones ce soir. Un rôle de héros qu’adore jouer Memphis qui devra a encore huit matches de Ligue 1 pour faire preuve de constance. L’OL en a besoin !