Une incroyable série qui aura donc duré quasiment quatre mois. Depuis le 27 octobre et une défaite au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain (0-4), l’Olympique de Marseille n’avait plus perdu un seul match en Ligue 1. Une série de quatorze matches dans la moindre défaite qui a pris fin ce samedi, à l’occasion de la 26e journée. À l’Orange Vélodrome, les Phocéens sont tombés contre le FC Nantes, auteur d’une belle rencontre (1-3). Bousculés, les joueurs d’André Villas-Boas ont d’abord encaissé un but de Limbombe (34e). Sanson a égalisé avant la pause (39e) mais au retour des vestiaires, Bamba a redonné l’avantage aux Canaris (53e) avant un but contre son camp d’Alvaro dans le temps additionnel (90e+2).

Pas très séduisants dans le jeu, les Olympiens ont donc perdu leur second match toutes compétitions confondues en dix jours, avec l’élimination en Coupe de France contre l’Olympique Lyonnais (0-1). Interrogé par Canal + à l’issue de la rencontre, André Villas-Boas a livré une analyse assez juste : « on n’a pas bien joué. Je pense que la victoire de Nantes est aussi méritée. Ils ont bien joué, en étant bien placés, mieux que nous aujourd’hui. Évidemment, c’est ma responsabilité. On n’a pas très bien joué dans la construction et on a perdu plusieurs ballons qui ont amené ce deuxième but qui nous a tué un peu la confiance. »

« Nantes a fait un très bon match »

Relancé sur la performance des Nantais, le coach portugais n’a pas hésité à faire l’éloge de Kader Bamba ou encore Moses Simon. « Je pense que Nantes a fait un très bon match. Bamba a fait un match extraordinaire, Simon aussi avec ses courses. Aujourd’hui, on a bien souffert avec les pertes de balle. C’était une équipe placée pour jouer en contre-attaque. Ils ont bien joué et ont été forts techniquement. Ils nous ont posé des problèmes. C’est dommage mais on va attendre les autres résultats. Ça veut peut-être dire que la différence (avec les poursuivants, ndlr) va se réduire un peu mais on doit continuer », a poursuivi le technicien de 42 ans, très calme au micro.

Pas de quoi s’alarmer cependant pour l’OM qui, dans le pire des cas, aura huit points d’avance sur le Stade Rennais (si les Bretons battent Nîmes dimanche à 17h, ndlr) à la fin du week-end. Et André Villas-Boas a déjà évoqué les prochaines échéances : « maintenant, il faut calmer un peu les joueurs qui sont frustrés. Il faut féliciter aussi notre équipe parce que notre parcours de quatorze matches (sans défaite, ndlr) est arrivé à son terme. C’est dommage que ça soit au Vélodrome parce que le public était là pour nous aujourd’hui. On doit continuer, chercher de la régularité dans nos résultats. Il faut continuer notre chemin. » Les Phocéens tenteront de relever la tête dès vendredi aux Costières face à Nîmes (20h45, à suivre sur notre live commenté).