Après une trêve internationale particulièrement haletante, la Ligue 1 reprend ses droits pour le Paris Saint-Germain. Si l’éclatant succès du champion de France face à l’Olympique Lyonnais (5-0) est bien ancré dans les mémoires collectives, la partition récitée par le duo Neymar- Mbappé a frôlé la perfection. En parallèle, la soirée vécue par Edinson Cavani fut un véritable cauchemar. Remplacé la 35ème minute suite à l’expulsion précoce de Presnel Kimpembe, El Matador n’a pas participé au festival offensif francilien face à l’OL.

Preuve que le buteur uruguayen n’a pas digéré son remplacement, il n’a pas participé aux festivités avec le public du Parc des Princes en marge du match. Existe-t-il un malaise Edinson Cavani au PSG alors que des rumeurs circulent sur son désir de ne pas prolonger son contrat ? Présent en conférence de presse ce vendredi, l’entraîneur parisien Thomas Tuchel a défendu bec et ongles son attaquant. Oui, Cavani était déçu de quitter prématurément la pelouse face à Lyon, non, l’ancien Napolitain n’est pas en marge du duo Neymar-Mbappé.

Thomas Tuchel défend Cavani

« Ce n’est pas vrai qu’il est en retrait. Ney et Kylian ont joué merveilleusement bien contre Lyon mais c’était nécessaire quand nous avons changé le système. C’était une décision difficile par rapport à Edi, mais c’est une obligation pour moi de faire le nécessaire pour l’équipe. J’ai donc décidé après l’expulsion de jouer en 4-3-2. Edi est super important pour le PSG, c’est notre buteur numéro un. Bien sûr, c’est une situation qu’il n’aime pas, » a ainsi expliqué le technicien allemand. Pour ce dernier, les circonstances du match l’ont obligé à revoir ses plans et à chambouler son équipe tactiquement. L’international uruguayen serait donc la victime collatérale du carton rouge reçu par Kimpembe, plus par obligation, que par une réelle volonté de le remplacer.

L’ancien entraîneur du Borussia Dortmund a profité d’une question sur le Ballon d’Or pour pointer du doigt un problème récurrent à Paris. Cette perpétuelle compétition entre les trois membres de la MCN. Une hérésie selon lui mais un débat qui reste tenace notamment pour les médias. « Le Ballon d’Or ? Il n’y a pas de problème, c’est un prix individuel. J’entraîne une équipe mais je sens que c’est toujours un peu comme ça ici. Quand Ney et Kylian jouent bien, c’est un problème pour Edi. Quand Edi va marquer deux buts, cela va être un problème pour les deux autres. Ce n’est pas du tout ça, » argumente Tuchel. Samedi face à Amiens, la MCN ne sera pas alignée au Parc des Princes. Ménagé, Neymar ne portera pas le maillot parisien avant la réception de Naples en Ligue des champions. L’occasion pour Edinson Cavani de prouver que son entente avec Kylian Mbappé ne souffre d’aucune contestation...