L’Olympique de Marseille s’est embourbé dans une mini-crise de gouvernance suite aux déclarations franches et préparées d’André Villas-Boas en conférence de presse. On en oublierait presque qu’il y a un mercato en cours, mercato pour lequel la recrue de Jacques-Henri Eyraud, Paul Aldridge, devra justifier sa présence (l’Anglais est un spécialiste de la vente de joueurs). L’OM pourrait, malgré les recommandations d’AVB, céder un ou plusieurs joueurs au plus offrant en cas de belle proposition. Il n’y a pas d’arrivées de prévues, à moins d’un bon coup possible.

Le club phocéen prend ainsi la température sur quelques dossiers. Selon nos informations, l’OM a par exemple contacté le Stade Brestois pour une prise de renseignements au sujet de Yoann Court. Pas un nom clinquant mais un bon joueur, qui est en train d’accomplir sa meilleure saison en Ligue 1 (il avait évolué dans l’élite avec Troyes en 2015-2016). Actuellement troisième meilleur passeur de notre championnat avec Brest (7 passes décisives), Court, âgé de 30 ans, représente aussi une bonne opportunité financière alors que l’OM est en manque de liquidités.

En effet, le milieu offensif polyvalent est en fin de contrat en juin prochain. La prise de température de l’OM montre que le club phocéen envisage un recrutement dans le secteur offensif. Si Thauvin va revenir dans les prochaines semaines, André Villas-Boas manque d’options dès lors que Dimitri Payet est absent, ce qui sera le cas contre Angers par exemple (suspension), alors que ni Valère Germain ni Nemanja Radonjic ne s’imposent comme une solution convaincante. Reste à savoir si l’OM dépassera le stade du simple intérêt dans ce dossier, alors que Brest peut craindre de perdre l’un de ses meilleurs éléments, très important dans la quête du maintien.