Les jours de Lucas Tousart à l’Olympique Lyonnais sont-ils comptés ? Officiellement non, comme Rudi Garcia et Jean-Michel Aulas l’ont répété à plusieurs reprises. Cependant, on notera des nuances dans le discours du président lyonnais concernant le milieu de terrain de 22 ans. « On cherche toujours à donner satisfaction aux joueurs. Ce sont les joueurs qui font la différence. Ce n’est pas une question d’argent mais d’équipe. On reste qualifié dans toutes les compétitions. On veut finir sur le podium absolument. Il faut garder le maximum de joueurs et aussi recruter. Non, il n’y a pas de prix fixé ». JMA est bien plus catégorique au sujet de son autre élément courtisé sur ce mercato, Moussa Dembélé.

Mais s’il est moins affirmatif au sujet de Lucas Tousart, c’est aussi en raison de l’insistance du Hertha Berlin. Le club allemand, qui a pris une gifle dimanche face au Bayern Munich à domicile (0-4), est déterminé à recruter l’ancien Valenciennois. Une nouvelle réunion entre les deux clubs est ainsi prévue aujourd’hui et le club berlinois devrait formuler une nouvelle offre, après celle de 18 M€ + bonus.

Le prix est fixé

Et malgré le discours de façade, l’OL a bien établi un tarif à partir duquel il aurait du mal à dire non. Selon nos informations, une offre comprise entre 30 et 35 M€ satisfera les dirigeants lyonnais, qui travaillent en parallèle sur un renfort à ce poste. Nous vous révélions l’existence de deux offres pour Jean-Michaël Seri. Le dossier Lucas Tousart devrait donc se décanter dans les prochains jours. Reste à savoir si le Français sera finalement enclin à partir. Son souhait initial est de finir la saison à l’OL mais il est conscient que la situation peut rapidement évoluer.

D’autres clubs se sont renseignés sur son cas ces dernières semaines, notamment en Italie, où Naples et l’AS Roma ont pris la température, sans aller plus loin. C’est plus que jamais le Hertha Berlin qui tient la corde. Sera-t-il disposé à franchir le cap des 30 M€ pour Tousart ? On devrait bientôt le découvrir. Une telle somme permettrait également à l’OL d’accélérer sur ses nombreux dossiers.