Quelle solution au problème offensif rencontré par la formation de René Girard ? Nolan Roux ne s’est jamais vraiment acclimaté au Nord, enchaînant les mauvaises passes et les pertes de confiance. Seulement 2 buts en 15 matches de championnat pour l’ancien Brestois, qui continue de décevoir. Divock Origi, la révélation belge de la dernière Coupe du Monde, va quant à lui quitter le navire direction Liverpool à la fin de la saison (ou avant). Lui aussi se trouve dans la même posture que son coéquipier français, enchaînant les contre-performances. Ajoutez à cela les sorties discrètes de Michael Frey, Ronny Rodelin, ou encore Ryan Mendes... Pas de quoi combler les attentes des supporters.

Un secteur offensif peu garni, poussant René Girard à réclamer du changement, et vite. Le mercato hivernal tombe donc à pic pour Michel Seydoux, le président lillois, qui va pouvoir se consacrer à régler les soucis de la pire attaque de la Ligue 1 (15 buts en 18 journées, la 19e se jouera en retard contre Évian). Le moins que l’on puisse dire, c’est que le club nordiste multiplie les pistes. De Lisandro Lopez à Nenê, en passant par Mario Gomez, Jozy Altidore, ou bien Hatem Ben Arfa : tous ont été cités comme étant susceptibles de rejoindre Rio Mavuba et ses coéquipiers. Mais depuis quelques heures, un nom revient couramment : Petar Skuletic, attaquant serbe du Partizan Belgrade, ayant inscrit la bagatelle de 14 buts en 15 rencontres cette année.

Lille a avancé ses pions sur un autre dossier

Les discussions ne sont pas allées par quatre chemins et ont même avancé rapidement. S’en suivront des rebondissements à la pelle, et une issue toujours indécise. Hier, le Serbe était présent en France pour passer la visite médicale et ainsi parapher un contrat. Pourtant, contre toute attente, la direction du club de Belgrade décidait de garder l’attaquant après « réflexion collective ». On pensait donc la piste définitivement enterrée. Il en fallait cependant peu pour la ressusciter. En effet, l’agent du joueur, Radojica Bozovic, y va ce samedi de sa déclaration, à MN Sport : « Au début, je ne pouvais pas négocier avec Lille car il n’y avait pas d’accord avec le Partizan. Mais le Partizan a réussi à obtenir un meilleur accord, et du coup, Petar a passé la visite médicale et signé un contrat. Le plan était que Skuletic puisse faire ses débuts avec le LOSC le 7 janvier. Après l’accord qu’il a signé, il ne peut même plus jouer pour le Partizan. » Alors, est-ce enfin la bonne pour Lille ?

En tout cas, les Dogues en ont visiblement eu assez d’attendre, et ont en sous-marin activé une autre piste afin de rapatrier un buteur. En effet, prêté par le LOSC au club belge de Mouscon, Abdoulaye Diaby va être rappelé par la bande à Girard. La Voix du Nord le confirme dans ses colonnes, tandis que le joueur malien ne le cache pas non plus : « Je ne serai plus là (à Mouscron, Ndlr) en janvier. Ni en janvier, ni après. Je quitterai la Belgique en tout cas ». Convoqué avec les Aigles pour la Coupe d’Afrique des Nations, le joueur de 23 ans, 12 buts en Jupiler League cette saison, va donc ensuite poser ses valises au Stade Pierre Mauroy. Avec ou sans Skuletic à ses côtés, là est la question.