Monaco est sorti par la petite porte. Mercredi soir, le club de la Principauté pouvait sauver l’honneur lors de la dernière journée des phases de poule de la Ligue des Champions. Dernière de son groupe et déjà éliminée de toutes les compétitions européennes, l’écurie princière, demi-finaliste l’an passé, a été sèchement battue par le FC Porto (5-2). En conférence de presse ce jeudi après-midi à la Turbie, Leonardo Jardim est revenu sur cette déroute mais aussi sur ses choix. Le technicien portugais avait choisi de se passer de certains cadres et avait aligné des éléments recrutés comme Rachid Ghezzal (expulsé), Soualiho Meité ou Adama Diakhaby. Et il n’a pas été totalement convaincu comme il l’a avoué. Ses propos sont rapportés par L’Équipe.

« Les joueurs qui ont joué ont fait le maximum mais ça n’a pas marché. On a fait beaucoup d’erreurs et à ce niveau tu les paies cher (...). C’est peut-être pour cela qu’ils jouent moins. Je n’ai pas l’habitude de faire joueur les joueurs moins performants, je fais toujours jouer les plus performants. Ces opportunités sont très importantes pour eux, il faut donner sa meilleure image. C’était l’occasion (à Porto), dans un beau stade, une belle pelouse, une grande compétition, une belle atmosphère. (...) Moi je donne les opportunités pour qu’ils démontrent. Ils ne sont peut-être pas à 100% adaptés. Ils ont besoin de travailler plus pour progresser et augmenter leur niveau ». Jardim attend plus de ses recrues, intégrées dans une formation avec des cadres expérimentés et habitués à jouer au haut niveau.

Des départs à prévoir lors du mercato d’hiver

« Bien sûr, je crois qu’il y a une différence entre les joueurs qui sont ici (depuis plus longtemps) et qui jouent plus, et ceux qui jouent moins et qui sont arrivés. Je ne vais pas faire de comparaisons. On ne peut pas comparer Falcao, Fabinho, Glik, Moutinho, Sidibé, ce sont des joueurs internationaux qui ont fait une carrière, avec ceux qui arrivent en Ligue 1 ou d’équipes moins cotées. Ce sont des choses différentes. Ils ont besoin de plus de temps ». L’entraîneur de Monaco a ensuite ajouté au sujet des recrues et de leur adaptation. « Peut-être qu’en début de saison, on a toujours un espoir que le joueur qui arrive soit très bien, progresse très vite. Mais c’est normal. Ce n’est pas facile d’arriver ici. Falcao, Glik, Sidibé étaient déjà prêts pour jouer, ils avaient un CV, de l’expérience. Là, ils ont besoin de temps ».

Du temps de jeu que certains devraient trouver ailleurs que sur le Rocher. Jardim a décidé de trancher dans le vif lors du mercato d’hiver. « On a plus que trois compétitions et il faudra surtout réduire l’effectif. Monaco n’a jamais fait de gros mercato d’hiver depuis que je suis là. Il faut que certains aillent jouer ailleurs. La priorité c’est de réduire le groupe, plutôt que de prendre des joueurs. Quand tu fermes le groupe, tout le monde est plus concentré. Et puis on n’aura pas toujours dix blessés comme en ce moment. J’aurai dix-huit joueurs avec moi, plus un ou deux jeunes et ça ira très bien. Quand on est à vingt-cinq joueurs, tu en laisses toujours quatorze dehors ; ce n’est pas bon pour le projet du club et pas bon pour les joueurs eux-mêmes car notre objectif est qu’ils progressent ». Des départs sont ainsi à prévoir durant le mois de janvier à Monaco. L’élimination en Ligue des Champions va faire des victimes collatérales sur le Rocher...