« Il reste encore du temps, je n’ai que 18 ans. Mais qui sait ? En janvier, quand le mercato rouvrira ses portes, nous verrons bien ce qu’il se passera ». Il y a un mois, au sortir d’un match amical face au Brésil avec les États-Unis (2-0), Timothy Weah évoquait en ces termes son avenir au Paris SG. Selon Le Parisien, la donne n’a pas spécialement changé. L’attaquant aux 5 sélections (1 but), sous contrat jusqu’en juin 2020, se montrera attentif aux opportunités en janvier.

Une nouvelle fois convoqué avec sa sélection pour jouer la Colombie, le jeune homme est bien à Paris. Seulement, son temps de jeu a fondu comme neige au soleil. Titulaire lors de la préparation estivale et même pour le Trophée des Champions face à l’AS Monaco (4-0), le fils de Mister George, que Lassana Diarra a pris sous son aile, n’est même plus convoqué dans le groupe de Thomas Tuchel (il a joué ses 3 derniers matches avec la réserve, pour 2 buts).

Tuchel est derrière lui

« Bien sûr, il est déçu de ne pas jouer plus, mais il évacue cette frustration sur le terrain. Il a très bien compris la situation et il ne faut pas oublier qu’il est le plus jeune joueur de l’effectif. (...) Cavani, Neymar et Mbappé lui glissent des conseils. (...) Jouer à Paris, c’est comme faire de longues études. Il faut être patient, mais quand on décroche le diplôme, on est très heureux », explique-t-on dans son entourage au journal.

Thomas Tuchel, friand des jeunes talents issus de la formation parisienne, ne le lâche pas. C’est d’ailleurs lui qui a souhaité le conserver cet été quand le directeur sportif Antero Henrique poussait pour un prêt, explique Le Parisien. « L’entraîneur a des discussions régulières avec lui, il connaît son potentiel et le pousse à se libérer comme avec les États-Unis », glisse un proche du joueur. Pour l’heure, Timothy Weah patiente.