En un peu plus de deux mois, Corentin Tolisso a vécu beaucoup d’émotions contraires. Rappelez-vous le 27 septembre dernier. Il était sorti dès la mi-temps par Carlo Ancelotti après une première période insipide au Parc des Princes face au PSG. Puis il voyait ce même Ancelotti être limogé dans les heures suivantes alors que c’est l’entraîneur italien qui l’avait recruté. Son successeur, Jupp Heynckes, l’a d’abord mis sur le banc de touche, semblant privilégier d’autres options, avant de faire appel plus aisément aux services du Français. Et mardi soir, Tolisso a livré une prestation XXL face au PSG, pour le match à l’Allianz Arena, avec deux buts inscrits.

Heynckes a d’ailleurs couvert le joueur de louanges à l’issue de la rencontre.« Tolisso avait déjà montré ces dernières semaines qu’il est un très grand joueur, également dangereux devant le but. Jouer contre ses compatriotes était évidemment une motivation psychologique. Il s’était remarquablement bien entraîné cette semaine et pour moi il était évident qu’il devait être titulaire ce soir. » Au-delà de son doublé, l’ancien Lyonnais a rayonné dans l’entrejeu, aussi bien dans les phases offensives et défensives.

Récompensé de son travail

Visiblement, il était motivé à l’idée de faire oublier la prestation munichoise de l’aller. « On voulait gommer cet affront du match aller où on a perdu 3-0 et où ce n’était pas la bonne image du Bayern Munich. Ce soir, on a montré une très bonne image et c’est comme ça qu’il faut continuer pour aller le plus loin dans cette compétition », a-t-il expliqué en zone mixte, avant de revenir plus particulièrement sur sa prestation.

« Je suis très content de ce que j’ai pu produire ce soir. Je travaille beaucoup à l’entraînement. Ce soir, j’ai été récompensé. Je suis content. Surtout d’avoir aidé mon équipe à remporter le match, pour moi c’est le plus important. » Acclamé par l’Allianz Arena, adoubé par Jupp Heynckes, Tolisso semble avoir définitivement lancé son aventure bavaroise. En espérant participer à celle de l’équipe de France en juin prochain.