28 mai 2011. À Wembley, le FC Barcelone et Manchester United s’affrontent en finale de la Ligue des Champions. Après un peu plus de 90 minutes, le club catalan remporte la quatrième C1 de son histoire grâce à un succès 3-1. Quasiment huit ans plus tard, les deux formations se retrouvaient en compétition officielle (il y a eu trois confrontations en International Champions Cup et un amical entre temps, ndlr) ce mercredi soir à Old Trafford dans le cadre des quarts de finale aller de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Dans ce choc, les deux formations voulaient donc forcément repartir avec la victoire avant le match retour au Camp Nou mardi prochain. Afin de prendre une option pour le dernier carré, Ole Gunnar Solskjær sortait de son côté un 3-5-1-1 avec comme seul changement Rashford à la place de Lingard, positionné derrière Lukaku. Côté catalan, Ernesto Valverde alignait un 4-3-3. Sur la droite de la défense, Semedo était titularisé à la place de Sergi Roberto.

Alors que les Red Devils évoluaient à domicile, les Blaugranas prenaient possession du ballon et s’installaient dans le camp mancunien dès les premières secondes. Après quelques duels, les visiteurs commençaient à approcher la surface de De Gea. Et sur leur première accélération, les champions d’Espagne trouvaient la faille. Busquets trouvait Messi dans la surface grâce à une magnifique passe par-dessus la défense. Le capitaine du Barça adressait alors un amour de centre à Suarez qui s’appliquait pour mettre sa tête. Placé devant son but, Shaw déviait légèrement la trajectoire et envoyait malheureusement le ballon dans ses propres filets (12e, 0-1). Suite à ce but, les Red Devils tentaient alors de répondre mais ces derniers ne trouvaient pas le cadre, notamment Young (19e). Les Catalans évoluaient donc balle au pied, avec environ 75% de possession de balle, tandis que les Mancuniens jouaient en contre et dans le dos de la défense.

Gerard Piqué taille patron

Sur la pelouse, les coups se multipliaient et Smalling n’y allait pas de main morte sur Messi, qui saignait ensuite du nez (29e). Après un léger temps-mort suite à cette petite blessure de « La Pulga », les joueurs d’Ole Gunnar Solskjær retrouvaient un peu le ballon mais ne l’exploitaient pas. De l’autre côté, De Gea maintenait son équipe dans le match en détournant une belle frappe de Coutinho (36e), tandis que Dalot manquait lui sa tête (40e). Le score était donc de 1-0 en faveur du Barça à la pause. Certainement bousculés à la mi-temps, les Red Devils revenaient sur la pelouse avec de meilleures intentions. Malgré cela, ces derniers manquaient de précision dans le dernier geste, à l’image de Rashford qui manquait sa reprise (52e). Fred trouvait lui Piqué sur son chemin (57e). De l’autre côté du terrain, Suarez, servi par Semedo, envoyait sa frappe puissante dans le petit filet extérieur (65e). Le Barça manquait là le but du break mais ne lâchait cependant pas la surface adverse.

Après quelques changements opérés de part et d’autre, De Gea sauvait encore les meubles, lui qui avait déjà repoussé une frappe de Coutinho. Le gardien espagnol fermait en effet bien l’espace au premier poteau pour sortir la tentative de Jordi Alba (67e). Quelques minutes plus tard, il devait ensuite capter un coup-franc direct de Messi, légèrement dévié par Busquets (83e). Alors que le coup de sifflet final se rapprochait, les Red Devils jetaient leurs dernières forces dans la bataille. Entré en jeu un peu plus tôt, Martial mettait le feu dans la surface catalane mais Piqué, auteur d’un grand match, taclait parfaitement le ballon devant son gardien (84e). L’arbitre accordait alors trois minutes de temps additionnel, suffisant pour tenter d’accrocher le nul. Mais le score ne bougeait pas. Dans ce quart de finale aller à Old Trafford, le FC Barcelone s’imposait donc sur le score de 1-0 contre MU. Un bon résultat en vue du match retour qui se déroulera au Camp Nou mardi prochain.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.

L’homme du match : Piqué (7,5) auteur d’excellentes performances cette saison, le défenseur espagnol a encore prouvé ce soir qu’il était l’un des meilleurs à son poste. Auteur de plusieurs interventions décisives (9 au total), principalement face à Rashford (10e) et Dalot (17e) dans le premier acte, le joueur de 32 ans n’était cependant pas loin de concéder un penalty sur McTominay (29e). Mais c’est bien la seule erreur qu’il a réalisée ! Car après la pause, il est resté sur sa lancée, contrant une frappe de Fred (57e) avant de réaliser un sublime retour dans surface sur Martial (84e). Une performance XXL de sa part.

Manchester United

- De Gea (5,5) : le portier espagnol a stoppé les 3 tentatives cadrées du Barça. Il n’a pas pu empêcher Suarez d’ouvrir le score, un ballon dévié par Shaw (12e), mais a réalisé un bel arrêt sur un missile de Coutinho (36e) et une frappe croisée d’Alba (66e). Il a enfin capté un coup-franc de Messi dévié (83e).

- Young (4) : le capitaine des Red Devils a eu des difficultés dans son couloir. Il a armé une frappe bien trop dévissée (18e) avant de très mal jouer un contre dangereux pour MU (20e). Il a souvent laissé des espaces dans son dos notamment pour Alba et Coutinho. Présent offensivement, il a cependant eu beaucoup de déchet dans son jeu.

- Smalling (5) : le défenseur anglais a été costaud, peut-être même trop à certains moments. Il a réalisé une bonne intervention devant Suarez (3e), mais Messi est passé dans son dos sur l’ouverture du score (12e). Il a fait parler sa puissance devant ce dernier, le blessant au niveau du nez (29e).

- Lindelöf (3,5) : le défenseur suédois a souffert face aux attaques adverses. Comme son acolyte, il a été pris dans son dos par Messi sur le but de Shaw contre son camp (12e), avant de se rater totalement face à Suarez (36e). Finalement, il a été moins inquiété mais n’a pas transpiré la sérénité.

- Shaw (3) : l’ancien joueur de Southampton a eu beaucoup de mal dans son couloir. Il a marqué contre son camp, déviant une tête de Suarez, avant d’être averti d’un carton jaune, qui l’empêchera de jouer le match retour. L’Uruguayen a profité de ses largesses pour inquiéter De Gea (64e). Offensivement, il a distillé quelques centres qui n’ont pas trouvé preneur.

- McTominay (6) : le milieu écossais a été la révélation de la rencontre du côté des Red Devils. Il a réalisé un gros pressing sur les milieux de terrains adverses, et notamment sur Busquets, gêné durant l’intégralité de la rencontre. Il a apporté le surnombre offensivement et a sans aucun doute été le meilleur joueur sur la pelouse côté anglais.

- Dalot (4,5) : le Portugais a réalisé un match intéressant pour un poste qui n’est pas le sien. Il a mis du temps à rentrer dans son match, mais après la demi-heure de jeu il a été plus en vue dans son couloir gauche. Il a manqué sa tête sur un caviar de Rashford (40e), et a su se montrer sur les phases offensives des Red Devils. Il n’a cependant pas réussi à réellement apporter le danger. Remplacé par Lingard (74e).

- Fred (4,5) : l’ancien joueur du Shakhtar a réalisé un match correct dans le jeu. Au duel avec Messi, il a souvent été surpris par la vivacité pourtant bien connue de l’Argentin. Cependant, il a bien apporté et a fait un bon pressing sur les milieux de terrains adverses.

- Pogba (5) : le champion du monde a été décevant par rapport aux attentes le concernant. Il a réalisé une magnifique passe laser pour Rashford (8e), mais il a été très bien pris par Rakitic. Offensivement, il n’a que trop peu apporté, mais a réalisé quelques gestes intéressants sans pour autant réussir à gêner les défenseurs adverses.

- Lukaku (3) : l’attaquant belge n’a pas été au niveau de son match contre le PSG. Il n’a jamais été trouvé en bonne position. Obligé de venir décrocher pour toucher le ballon, il a même été vu dans les couloirs. Un match frustrant pour le puissant attaquant belge. Remplacé par Martial (67e), qui est passé très proche d’égaliser mais Piqué a sauvé la patrie (83e).

- Rashford (4,5) : le bourreau du Paris Saint-Germain n’a pas réussi à récidiver contre le Barça. Il a armé un puissant coup-franc qui est passé à côté (4e), avant de voir sa tentative finir au-dessus (21e). Il a ensuite offert un sublime centre à Dalot (40e), mais s’est troué au retour des vestiaires (51e, 70e). Remplacé par Andreas Pereira (85e).

FC Barcelone

- Ter Stegen (6) : l’international allemand a encore répondu présent en tant que dernier rempart du Barça. Alors qu’il n’a pas eu grand chose à faire en première période, lui qui a juste fait une belle anticipation devant Rashford (8e) avant de s’imposer à deux reprises dans les airs (24e, 41e), l’ancien joueur du Borussia Mönchengladbach n’a pas non plus été vraiment sollicité au retour des vestiaires. C’est simple, les Mancuniens n’ont pas cadré une seule de leurs dix tentatives. Il n’a donc pas été inquiété.

- Semedo (6) : préféré à Sergi Roberto pour occuper le poste de latéral droit, le Portugais a rempli sa mission, à savoir bien suppléer l’Espagnol. Globalement solide en première période, il a seulement oublié Dalot sur un centre de Rashford (40e). Offensivement, il a encore été présent, avec plusieurs montées côté droit pour apporter une solution, Messi jouant plus souvent dans l’axe. Il aurait même pu être passeur décisif pour Suarez dans le deuxième acte (65e). Un match intéressant.

- Piqué (7,5) : voir ci-dessus

- Lenglet (5,5) : encore titulaire aux côtés de Piqué en charnière centrale, le Français est resté concentré. S’il a eu moins de travail que son coéquipier, l’ancien joueur du Séville FC a tout de même assuré, même s’il s’est fait peur à un moment (28e). Après la pause, il s’est notamment imposé dans les airs, lui qui a repoussé quelques centres en fin de rencontre.

- Jordi Alba (6,5) : si les Red Devils n’ont pas beaucoup évolué dans son couloir, ce n’est pas pour rien. Toujours présent défensivement, le latéral gauche espagnol n’a rien laissé passer avec deux interventions coup sur coup sur une situation dangereuse (28e). Offensivement, il a également été précieux, avec par exemple une belle ouverture sur l’action de Coutinho (36e), et une lourde frappe sortie par De Gea (66e) dans le deuxième acte.

- Rakitic (5,5) : tout comme Arthur, l’international croate ne s’est pas beaucoup montré dans l’entrejeu. Balle au pied, il s’est souvent mis dans le sens de la marche pour faire la transition entre la défense et l’attaque. Au final, il a terminé la rencontre avec plus de 95% de passes réussies.

- Busquets (3,5) : seule sentinelle du FC Barcelone, le milieu espagnol n’était pas dedans aujourd’hui, mais alors pas du tout. Après une première faute aux abords de la surface (4e), il n’a pas su se reprendre et a même récolé un carton jaune pour un ceinturage sur Pogba (17e). Toujours pressé par les Red Devils, il a perdu énormément de ballons, surtout devant sa surface. On pensait donc le voir sous un meilleur visage après la pause, mais ça n’a pas été le cas. Remplacé par Alena (90e+3).

- Arthur (5,5) : titulaire pour la sixième fois de la saison en Ligue des Champions, le milieu brésilien a réalisé un travail de l’ombre. Pas très en vue, l’ancien joueur de Grêmio s’est contenté de bien distribuer le cuir, avec un peu plus de 90% de passes réussies. Après l’heure de jeu, il a cédé sa place à Sergi Roberto (66e).

- Messi (6) : comme à son habitude, le numéro 10 argentin a encore été omniprésent. Sur la pelouse d’Old Trafford, « La Pulga » a en effet beaucoup décroché pour organiser le jeu de son équipe, quitte à jouer quasiment toute la rencontre dans l’axe. Précis dans ses transmissions, il a notamment trouvé Suarez pour l’ouverture du score (12e). Au retour des vestiaires, il a cependant eu moins de ballons, comme toute son équipe, puisque les Red Devils ont poussé pour égaliser.

- Suarez (6) : le buteur uruguayen a encore été important ce soir, quelques jours après avoir débloqué la situation face à l’Atlético de Madrid (2-0). Pas souvent trouvé, « El Pistolero » a en effet été à l’origine du but catalan en plaçant sa tête, déviée dans les cages mancuniennes par Shaw (12e). Sur deux autres tentatives, il n’a pas accroché le cadre (45e, 65e). Mais dans l’ensemble, il a tout de même été précieux dos au but, en effectuant plusieurs remises avec Smalling dans son dos.

- Coutinho (5) : l’ailier brésilien n’a pas eu beaucoup le ballon ce soir mais dès qu’il l’avait dans ses pieds, il a su l’exploiter. En effet, ce dernier a multiplié les accélérations et les dribbles pour mettre en difficulté Young et l’arrière-garde mancunienne. Avant la pause, il a même frôlé le deuxième but du Barça mais sa demi-volée a été sortie par De Gea (36e). Moins en vue après la pause, il a laissé sa place à Vidal (66e). L’international chilien a eu le temps de récolter un avertissement pour une faute sur Fred (71e).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10