Le timing est cocasse. En ce jour de tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des Champions, une interview donnée par Angel Di Maria au média argentin TyC Sports revient sur la nouvelle désillusion du Paris Saint-Germain face à Manchester United. Grand bonhomme du huitième de finale aller, l’international albiceleste avait pris sa revanche devant le public d’Old Trafford en distillant deux passes décisives (2-0).

Trois semaines plus tard, les fans mancuniens rigolaient bien dans les tribunes du Parc des Princes. Impuissant face à la remontada des Red Devils, Di Maria a donc vécu un nouvel échec du PSG à ce stade de la compétition. Un énorme couac sur lequel est revenu l’ancien Merengue. Et comme les rares Parisiens qui se sont exprimés à ce sujet, le numéro 11 des Rouge-et-Bleu n’a pas su donner d’explication pour décrypter la faillite du PSG ce mercredi 6 mars 2019.

Le PSG doit miser sur Tuchel selon Di Maria

« Ce match, on le joue 1000 fois, on le perd qu’une fois. Le match aller a été énorme de notre part, un peu comme le huitième de finale aller face au FC Barcelone remporté il y a deux ans (4-0). Mais lors du match retour, on aurait dit que c’était une équipe différente par rapport à celle qui a joué l’aller. Nous avons commis des erreurs inexplicables. Aucun mot ne peut justifier ce que l’on a fait », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter. « Ils (les Red Devils) ont tiré quatre fois au but et ils ont marqué trois fois. La Juve a fait la même chose (face à l’Atlético, ndlr). Quand vous voyez ça, vous vous dites que ce n’est pas possible. Mais il faut apprendre de nos erreurs ». Et pour Di Maria, si le PSG veut redresser la tête et arriver enfin à ses fins en Ligue des Champions, il n’y a qu’un seul mot d’ordre : la stabilité.

Pas étonnant donc que l’Argentin affiche sa satisfaction depuis que la nouvelle d’une prolongation de Thomas Tuchel (jusqu’en 2022) circule du côté de la Porte d’Auteuil. « Ce n’est pas parce que vous avez les meilleurs que vous allez en finale. Le plus important, c’est ce que vous construisez. Dernièrement, comme nous n’avons pas gagné la Ligue des Champions, il n’y a pas eu de continuité (avec les entraîneurs). Cette fois, je pense que le président a compris qu’il faut du long terme. Il me semble qu’ils vont prolonger le contrat de l’entraîneur et c’est important pour le club ». C’est dit !