> > LOSC-TFC : les notes du match

LOSC-TFC : les notes du match

Publié le : - Dernière modification :

Par :

Sans forcer son talent, Lille s’est imposé tranquillement ce soir face à Toulouse (2-0, 23e journée de L1). Les buts de Gervinho et de Tulio De Melo redonnent cinq points d’avance au LOSC au classement.

  • A+
  • A-
Gervinho, grand artisan de la victoire du LOSC sur le TFC
Gervinho, grand artisan de la victoire du LOSC sur le TFC
©Maxppp

Leader de Ligue 1 et meilleure formation dans le jeu en France, Lille ne possède malheureusement pas une pelouse à la hauteur. Et pourtant, les Nordistes ont réussi à se sortir du piège tendu par Toulouse ce soir (2-0, 23e journée de L1). C’est principalement en première période que les Dogues ont fait la différence, se procurant de nombreuses occasions et ouvrant le score grâce à Gervinho (38e).

L’Ivoirien s’imposait comme l’homme du match en offrant le deuxième but de la soirée sur un plateau à Tulio De Melo, entré en cours de jeu (95e). Le TFC, même s’il s’est montré volontaire, n’a pas vraiment affiché les qualités et l’envie nécessaires pour inquiéter Mickaël Landreau, qui fêtait son 500e match parmi l’élite, et sa défense. Le champ du Stadium Nord Villeneuve d’Ascq ne permettait pas beaucoup plus.

Rudi Garcia s’en contentera puisque ces trois points permettent à Lille de conforter son fauteuil de leader au sommet de Ligue 1. Eden Hazard, auteur de quelques gestes de classe, et ses partenaires comptent désormais cinq longueurs d’avance sur leur premier poursuivant, le Stade Rennais. De son côté, le club de la Ville Rose reste bien calé dans le peloton, à la huitième place. On voit mal, aujourd’hui, ce qui peut arrêter le LOSC… à part sa pelouse peut-être.

L’homme du match : Gervinho (6,5) : certainement le Lillois le plus dangereux ce soir. Après une première grosse occasion sur une frappe repoussée (12e), l’Ivoirien butait sur Valverde (20e) avant de trouver l’ouverture tel un renard des surfaces suite à une frappe de Moussa Sow mal repoussée par le portier sudiste (38e). Il pêche encore parfois par excès d’individualisme. Mais comment le lui reprocher lorsque l’on voit l’action sur laquelle il offre le second but à De Melo (95e).

Lille :

Landreau (5,5) : jamais inquiété par les attaquants du TFC pour sa 500e sortie en L1, le portier a brillé par la qualité et la précision de son jeu au pied.

Debuchy (5) : il a fallu une claque de Franck Tabanou pour que le latéral droit des Dogues entre vraiment dans son match. Il a rapidement pris la mesure du gaucher toulousain. Toujours disponible, il a tenté d’apporter offensivement.

Rami (5) : bon mercredi face au Brésil, l’international tricolore a eu du mal à entrer dans le match. Présent au duel, le natif de Fréjus s’est malheureusement distingué en première période par ses relances ratées. Un peu mieux lors du second acte, il sort sur une blessure à la cheville gauche. Remplacé par Rozehnal (80e).

Chedjou (5) : placé en couverture, le Camerounais a livré un match sérieux. Efficace à la récupération, il n’a pas fait dans la dentelle à la relance, privilégiant souvent le jeu long. Solide.

Béria (4,5) : le latéral s’est illustré grâce à ses bonnes couvertures en début de match. Défensivement, l’ex-Messin a éprouvé quelques difficultés dans son duel face à Machado. Peu servi en phases offensives.

Mavuba (5,5) : souvent bien placé à la récupération dans l’entrejeu, le capitaine nordiste a tenté d’orienter le jeu simplement.

Cabaye (4) : contrairement à son habitude, le métronome lillois a connu beaucoup de déchet dans les transmissions.

Balmont (6) : une grosse activité matérialisée par un nombre incalculable de ballons chipés aux Toulousains. La mobylette du LOSC a même tenté d’apporter sa pierre à l’édifice offensif, avec notamment un centre dangereux (13e) et une frappe cadrée (21e).

Hazard (6) : facile balle au pied, l’artiste belge est le point de départ des actions lilloises. Capable de se sortir de toutes les situations, il prend de plus en plus de volume, mais a parfois tendance à trop conserver le ballon. Quelques éclairs de génie comme ses deux talonnades réussies (37e et 75e). Remplacé par De Melo (79e), qui, en un quart d’heure, s’est montré plus efficace que Moussa Sow en inscrivant un but d’attaquant.

Gervinho (6,5) : voir ci-dessus

Sow (5,5) : le meilleur buteur de Ligue 1 n’a pas été en réussite ce soir malgré de nombreuses tentatives, dont une tête (14e) et trois frappes (19e, 44e, 88e). L’international sénégalais est toutefois à l’origine du but de Gervinho (38e). Remplacé par Obraniak (89e).

Toulouse :

Valverde (6) : très bonne première mi-temps du gardien toulousain qui réalise de belles choses. Il sauve son équipe après une perte de balle de Congré (11e), réalise un superbe arrêt sur sa ligne devant Gervinho (19e) et remporte un beau duel face à Moussa Sow (43e). Il ne peut pas grand-chose sur le but de Gervinho (38e) après avoir repoussé le ballon une première fois. Blessé aux adducteurs, il cède sa place à Vidal (84e).

Gunino (4) : il réalisé une première mi-temps intéressante, même s’il a eu du mal à contenir Eden Hazard sur son côté. N’a jamais réussi à apporter le moindre soutien offensif sur son aile. Une rencontre à oublier pour l’Uruguayen.

Congré (3) : rencontre particulièrement fébrile du libéro toulousain, avec notamment une perte de balle (11e) qui aurait pu couûter cher à son équipe. Il sera par la suite totalement déstabilisé par cette erreur et n’a pas été en confiance.

Cetto (4) : match moins terrible que celui de son coéquipier au sein de la charnière centrale, mais le capitaine du TFC n’est pas exempt de tout reproche. Comme Congré, il perd le ballon dans sa moitié de terrain mais les Lillois n’en profitent pas (18e). Il est néanmoins très solide et s’est rarement fait dépasser en face à face.

M’Bengue (5) : difficile à prendre sur son côté gauche, il n’est toutefois pas assez incisif sur ses montées au même titre que Gunino. Gervinho ne lui a pas rendu la vie facile, notamment sur le deuxième but du LOSC où l’Ivoirien le met totalement dans le vent (95e). Averti (42e).

Capoue (5) : solide dans son rôle de sentinelle devant sa défense, il n’a que rarement été déstabilisé même après sa blessure au cou en première période. Le Toulousain a été nettement moins en vue durant les 45 dernières minutes, provoquant d’ailleurs quelques contres pour le LOSC suite à des pertes de balle dans le rond central.

Machado (4) : des appels intéressants, mais pas assez présent dans la distribution du jeu. Les coups de pieds arrêtés du Portugais n’ont pas été dangereux. Auteur d’une frappe trop croisée après un bon service de Sissoko (16e). Remplacé par Mansaré (81e).

Sissoko (5) : le milieu toulousain a réalisé un beau travail dans l’animation avec notamment un super service en profondeur pour Machado (16e). Toujours aussi précieux à la récupération, il rend une copie plutôt propre ce soir, même s’il n’a rien montré en seconde période.

Didot (5) : très présent au milieu de terrain, il aura eu le mérite d’essayer de mettre du rythme dans l’entre jeu du TFC mais a trop souvent écarte sur les ailes au lieu de chercher Santander dans l’axe.

Tabanou (4) : auteur d’un bon début de match, le jeune milieu de terrain du TFC (22 ans) s’est relâché par la suite. Il s’est montré beaucoup trop nerveux dans ses interventions et a d’ailleurs été averti (13e).

Santander (3,5) : le Paraguayen a été transparent ce soir. Esseulé à la pointe de l’attaque toulousaine, il n’a jamais pesé sur la défense nordiste et a touché très peu de ballons. Remplacé par Braaten (56e).

Fiches joueurs
GervinhoGervinho11 Matches4 Buts
Fiches clubs
ToulouseToulouseFRA
LilleLilleFRA
© Foot Mercato 2004-2014 - Nous sommes le 31/10/2014, il est 23H09 et vous consultez la page : LOSC-TFC : les notes du match