Indispensable. Avec 30 réalisations inscrites en Ligue 1, Edinson Cavani (30 ans) est tout bonnement indispensable au Paris SG cette saison. Efficace et réaliste dans la zone de vérité, l’Uruguayen apporte également son sens du combat, du sacrifice et sa générosité en multipliant les appels. Unai Emery a plusieurs fois répété l’importance du Matador dans son organisation.

Dans les faits, le club de la capitale aussi entend prouver son attachement à l’international celeste (91 sélections, 38 réalisations). Les deux parties sont en négociations depuis plusieurs semaines au sujet d’une prolongation de contrat. Actuellement lié aux Rouge-et-Bleu jusqu’en juin 2018, le natif de Salto attendait de voir sa direction effacer les derniers obstacles préalables à cette signature, notamment concernant quelques clauses contraignantes.

Nasser Al-Khelaïfi décisif

Patrick Kluivert jouait la montre aux dernières nouvelles. De premières tensions se faisaient sentir entre le Sud-Américain, son clan et le directeur du football. Mais L’Équipe explique que Nasser Al-Khelaïfi a pris la main. Le président parisien a décidé d’accepter les conditions posées par son n° 9, enfin à son aise dans la Ville lumière. Mieux, dans le cadre de son nouveau bail courant jusqu’en juin 2020, le goleador sera propulsé au rang de tête de gondole de la communication externe du club.

L’opération devrait être officialisée très prochainement puisque le quotidien sportif annonce que le joueur a donné son accord pour continuer l’aventure. Une nouvelle fois, c’est donc le patron du PSG qui a pris les choses en main pour régler ce dossier chaud. Une donnée qui fragilise sans doute quelque peu un Patrick Kluivert, assis sur un siège éjectable à en croire les dernières informations. Mais pour les pensionnaires du Parc des Princes, l’essentiel est ailleurs. Edinson Cavani, 43 buts toutes compétitions confondues cette saison, sera toujours là la saison prochaine.