Chaque dimanche, Foot Mercato vous offre l’opportunité de partir à la découverte d’un jeune espoir faisant parler de lui dans l’Hexagone. En ce weekend, c’est du côté de Laval que nous posons nos valises, le temps d’une rencontre avec Nordi Mukiele : « J’ai commencé le foot au Paris FC, tout petit, jusqu’aux U17. Arrivé en U17, j’ai signé au Stade Lavallois sous convention. Après une année, j’ai joué en U19, perdant en demi-finale de la Gambardella face à Auxerre. J’ai ensuite fait un an aspirant, avant de signer l’été dernier mon premier contrat professionnel (2018). Voilà où j’en suis », nous indique celui qui a pour seule et unique référence Sergio Ramos.

Et s’il est encore loin de son modèle, le défenseur central se décrivant comme « bon physiquement, rapide, et bon dans l’anticipation » jette un regard lucide sur son aventure chez les Tango : « Jusque-là, mon aventure se passe très bien. J’ai eu des hauts et des bas, mais je suis là, tout se passe très bien. C’est mon club formateur, au sein duquel j’ai signé mon premier contrat professionnel, donc oui ça se passe bien. Les choses évoluent très bien, j’ai beaucoup travaillé pour en arriver là, pour devenir titulaire dans cette équipe, ce qui n’est pas facile. Le coach (Denis Zanko) me fait confiance, je suis content », poursuit celui qui a disputé 13 matches de Ligue 2 dont 9 comme titulaire cette saison, pour 2 buts marqués, affichant ses ambitions.

« L’objectif collectif, c’est de se maintenir (le club est 13ème de L2), et personnellement c’est de continuer à jouer et à faire de bonnes performances avec l’équipe. Il y a aussi l’équipe de France, je suis heureux d’avoir été appelé en équipe de France U20. C’est toujours un plaisir d’être appelé en sélection, je vais donc essayer de bien travailler avec les Bleuets. Je suis content, je suis le seul 1997 de l’effectif. Il ne faut pas forcément y prêter trop attention, mais c’est très bien », conclut-il, lui qui semble disposer d’une marge de progression importante du haut de ses 18 ans. À lui de continuer à prouver que son éclosion est tout sauf anodine.