Suite à la victoire de Liverpool contre Bournemouth hier (3-0), Manchester City devait absolument s’imposer contre Chelsea pour reprendre provisoirement le trône de leader de la Premier League. Pour les Blues, le scénario était tout autre. En effet, un succès ou un match nul lui permettait de revenir à la quatrième place du championnat anglais. Pour ce match, Pep Guardiola décidait de présenter un 4-3-3 avec Kyle Walker, John Stones, Aymeric Laporte et Oleksandr Zinchenko en défense. İlkay Gündoğan trouvait sa place dans l’entrejeu tandis que Bernardo Silva était aligné un cran plus haut. En face, Chelsea s’articulait dans le même dispositif avec Jorginho, N’Golo Kanté et Ross Barkley dans l’entrejeu. Gonzalo Higuain prenait l’axe de l’attaque avec Pedro et Eden Hazard dans les couloirs. Chelsea déployait rapidement ses forces offensives et Gonzalo Higuain essayait de jouer dans le dos de la défense de Manchester City. Toutefois, il ne fallait pas longtemps pour que les joueurs de Pep Guardiola répondent. Parfaitement lancé côté droit par Kevin De Bruyne, Bernardo Silva pénétrait dans la surface adverse et centrait. Sa passe était contrée, mais cela ne perturbait pas Raheem Sterling. Arrivé lancé, l’ancien de Liverpool fusillait Kepa Arrizabalaga (1-0, 4e).

Manchester City poursuivait sur sa lancée et Bernardo Silva slalomait dans la surface des Blues avant de centrer à ras de terre vers le poteau droit. Seul face au but grand ouvert, Sergio Agüero frappait néanmoins à côté (8e). Ce n’était que partie remise pour l’ancien de l’Atlético de Madrid. Côté gauche, Oleksandr Zinchenko faisait preuve d’une belle agressivité pour conserver le ballon et servir l’attaquant argentin. Situé à 25 mètres des cages, il frappait en force dans la lucarne droite de Chelsea (2-0, 13e). Parfaitement installés dans la rencontre après un quart de jeu, les Citizens poussaient encore plus et Ross Barkley était contraint à l’erreur. Voulant dégager un ballon dans sa surface de la tête, il servait malencontreusement Sergio Agüero qui s’offrait un doublé (3-0, 19e). Et Manchester City ne s’arrêtait pas là. Côté droit, Raheem Sterling percutait avant de centrer vers la surface. Si Sergio Agüero voyait Antonio Rüdiger lui subtilisait le ballon et dégageait dans l’axe, İlkay Gündoğan ne se faisait pas prier. À la réception à l’entrée de la surface, l’ancien du Borussia Dortmund plaçait une frappe imparable sur la droite des buts de Kepa Arrizabalaga (4-0, 25e).

Manchester City a déroulé

Complètement dépassés, les joueurs de Chelsea tentaient de revenir à tout prix et Pedro par deux fois (28e et 29e) tombait sur un grand Ederson Moraes. La formation de Maurizio Sarri essayait de repartir de l’avant et de profiter d’un petit relâchement des Mancuniens sans succès. Très concentrés, les locaux poursuivaient leur démonstration de force. Même si Gonzalo Higuain se retrouvait en situation de tir et déclenchait une volée, Ederson se chargeait de l’écœurer d’une magnifique claquette (38e). Manchester repartait de l’avant et Kevin De Bruyne adressait un sublime centre vers le premier poteau. Trop court, Sergio Agüero ne parvenait pas à redresser la course du ballon (45e +1). Au retour des vestiaires, Manchester City ne montrait pas la moindre trace de relâchement. Bien au contraire. Côté droit, Kevin De Bruyne centrait vers le but et Sergio Agüero assénait un coup de casque sur la barre transversale (51e). Raheem Sterling provoquait à son tour dans ce même couloir et obtenait un penalty face à un Cesar Azpilicueta catastrophique (55e). Sergio Agüero le transformait et s’offrait un triplé (5-0, 56e).

Kevin De Bruyne envoyait ensuite un coup franc qui était détourné par Kepa sur sa barre (59e). Sergio Agüero frappait ensuite à gauche des buts (60e). Au fond du gouffre, Chelsea sombrait totalement et ne parvenait pas à se montrer dangereux. Certes, N’Golo Kanté trouvait Eden Hazard sur le couloir gauche, mais la lourde frappe de l’ancien Lillois terminait dans le petit filet d’Ederson Moraes (64e). Manchester City poursuivait les déferlantes sur le but adverse et profitait des nombreux espaces dans la défense adverse. Gabriel Jesus faisait notamment parler sa vitesse face à David Luiz avant de voir sa frappe détournée par Kepa Arrizabalaga (74e). Emerson Palmieri a ensuite eu un coup franc qui a été facilement capté par Ederson (78e). Bernardo Silva lançait ensuite Oleksandr Zinchenko qui trouvait Raheem Sterling. Seul face au but, l’attaquant anglais n’avait plus qu’à conclure (6-0, 80e). Manchester City reprend la tête de la Premier League après cette large victoire tandis que Chelsea sombre dans la crise.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté

L’homme du match : Sergio Agüero (9) :

Contrairement à ses partenaires qui ont vite fait le plein de confiance, l’Argentin s’est d’abord distingué par un loupé incroyable face au but grand ouvert (8e). Toutefois, il s’est immédiatement rattrapé avec un but extraordinaire. Servi par Oleksandr Zinchenko, il a déposé une frappe lourde à 25 mètres dans la lucarne droite des Blues (2-0, 13e). Loin d’être rassasié, il a doublé la mise dans la foulée (3-0, 19e). Il a même failli inscrire un triplé sur un excellent centre de Kevin De Bruyne (45e +1). Finalement, ce troisième but est arrivé sur penalty (5-0, 56e). Il est désormais le meilleur buteur de l’histoire de Manchester City en première division anglaise. Remplacé par Gabriel Jesus (65e) qui a apporté sa vivacité.

Manchester City :

- Ederson (6,5) : peu inquiété dans les premières minutes du match, il a surtout vu ses coéquipiers rouler sur la défense de Chelsea. Toutefois il ne s’est pas endormi pour autant avec une belle sortie devant Pedro (28e). Il s’est de nouveau imposé contre l’Espagnol quelques secondes plus tard (29e). Le Brésilien intervenait de nouveau devant une volée de Gonzalo Higuain (38e). Totalement esseulé durant la deuxième période, il n’a eu rien à faire si ce n’est capter un coup franc d’Emerson Palmieri (78e).

- Walker (6,5) : sûrement le joueur le moins en vue du côté mancunien en début de partie. Toutefois difficile de lui en vouloir puisqu’il a bien tenu son couloir droit et n’a pas laissé le moindre espace à Eden Hazard en première période. De mieux en mieux au fil des minutes, il a laissé parler son envie de se projeter vers l’avant. Toutefois, la mi-temps l’a coupé dans son élan et il s’est montré de nouveau timide sur le plan offensif.

- Stones (7) : relativement serein défensivement, l’ancien joueur d’Everton a laissé peu de place aux attaquants de Chelsea pour s’exprimer. Bon dans son placement, toujours dans l’anticipation et sérieux dans ses relances, il confirme ses progrès constants. Son apport dans le jeu aérien a notamment été apprécié par son équipe. Lors du second acte, il s’est contenté d’assurer dans les transmissions et a eu le mérite de rester concentré de bout en bout.

- Laporte (7) : impérial depuis le début de la saison, le défenseur central français n’a pas eu à forcer son talent lors de la première période. Encore une fois facile dans ses relances, il a su faire face aux quelques offensives de Chelsea avec autorité. Il a même apporté son soutien à Oleksandr Zinchenko sur quelques situations adverses. En seconde période, il ne s’est jamais relâché, mais n’a pas eu l’opportunité de réellement s’exprimer. L’opposition proposée par Chelsea a été très décevante.

- Zinchenko (8) : l’Ukrainien s’est avant tout distingué pour son apport offensif. Côté gauche, il s’est bien battu pour conserver le ballon et pour permettre à Sergio Agüero d’inscrire son premier but (2-0, 13e). Porté vers l’avant, il a régulièrement combiné avec Raheem Sterling. Milieu offensif reconverti latéral gauche, il a parfois des errements défensifs, mais cela ne s’est pas vu avec une première période très sérieuse. Un peu en moins en vue en seconde période, il est sorti de l’ombre au meilleur moment et a délivré un amour de centre pour Raheem Sterling (6-0, 80e) sur le sixième but des siens.

- Fernandinho (7) : aligné cet après-midi en tant que sentinelle après un court passage en défense centrale, le joueur passé par le Shakhtar Dontesk n’a pas perdu ses automatismes. Toujours aussi précieux dans l’équilibre de son équipe, il a parfaitement joué son rôle de régulateur permettant à Kevin De Bruyne et İlkay Gündoğan d’enchaîner les montées. Toujours aussi dominant dans l’entrejeu, il a continué à participer au festival offensif des siens. Remplacé par David Silva (76e) qui a pu voir le néant dans le jeu de Chelsea d’un peu plus prés.

- Gündoğan (7,5) : performant depuis quelques semaines, l’Allemand confirme encore plus ses bonnes dispositions. Présent dans l’impact et intéressant lors de ses montées, il a été partie prenante du festival offensif de son équipe. C’est d’ailleurs lui qui inscrit le quatrième but des Blues (4-0, 25e). Intéressant également dans les phases défensives, il s’est illustré par de nombreux retours dans sa moitié de terrain. En deuxième période, il a poursuivi sur les mêmes standards. Il a été averti en fin de rencontre sur sa seule absence (77e). Une prestation accomplie pour le natif de Gelsenkirchen.

- De Bruyne (8) : le milieu belge retrouve peu à peu ses sensations. Très en jambe, il lance idéalement Bernardo Silva sur le but de Raheem Sterling (1-0, 4e). Très mobile, il a régulièrement joué entre les lignes avec brio. Initiateur de nombreuses offensives des Citizens, il a souvent dézoné sur le côté droit. C’est d’ailleurs dans cette position qu’il passe tout proche de servir Sergio Agüero avant la mi-temps (45e +1). Au retour des vestiaires, il a trouvé la tête de l’Argentin, mais celle-ci a terminé sur la barre transversale (51e). Il a ensuite failli marquer sur coup franc (59e). Il a laissé sa place à Riyad Mahrez (68e) pour la fin de rencontre. L’Algérien a eu une frappe à se mettre sous la dent (72e), mais pas grand-chose de plus.

- Sterling (8,5) : le natif de Kingston n’a pas mis longtemps pour faire étal de son talent. Profitant d’un centre contré de Bernardo Silva, il a maltraité les buts de Chelsea d’une lourde frappe du pied droit (1-0, 4e). Très remuant sur le flanc gauche, il est à l’origine du quatrième but de son équipe (4-0, 25e). Assez juste dans sa prise de décision, il a livré une première période de haut vol. Au retour des vestiaires, il a obtenu un penalty face à Cesar Azpilicueta (55e) et Sergio Agüero l’a transformé. Très bon aujourd’hui, il s’est offert un doublé en reprenant un centre d’Oleksandr Zinchenko (6-0, 80e).

- Bernardo Silva (7,5) : toujours aussi altruiste, le Portugais a rapidement mis le danger sur le but adverse. Lancé côté droit par Kevin De Bruyne, il a provoqué l’ouverture du score de Raheem Sterling (1-0, 4e). Il s’est ensuite offert un slalom incroyable dans la surface adverse avant d’adresser un caviar pour Sergio Agüero. Ce dernier a manqué de réussite dans le dernier geste (8e). Très remuant, il a livré un premier acte de haute volée. Au retour des vestiaires, il a poursuivi sur le même tempo et a régulièrement combiné en se concentrant dans l’axe du terrain. Il a ensuite initié le but de Raheem Sterling (6-0, 80e).

- Agüero (9) : voir ci-dessus

Chelsea :

- Kepa (3) : le portier espagnol délaissé par sa défense, ne peut absolument rien sur les six buts encaissés. Sa première intervention fut sur un coup-franc de De Bruyne bien boxé (59e). Il s’interpose bien sur une frappe lointaine de Sterling (66e) avant de gagner son duel face à Gabriel Jesus (73e).

- Alonso (3) : le latéral espagnol a vécu un cauchemar dans son couloir gauche face à un Bernardo Silva en feu. Il est pris à revers sur le décalage de De Bruyne pour Bernardo Silva, amenant le premier but des Citizens (4e). Il n’a quasiment pas pu participer aux offensives dans le premier acte. Un match à oublier... Remplacé à la 72e par Emerson Palmieri qui s’est contenté de fermer son couloir

- David Luiz (2) : le positionnement du défenseur central brésilien laisse à désirer sur le centre de Bernardo Silva qui amène le but de Sterling (4e). Sa belle ouverture pour Hazard aurait mérité meilleur sort (12e). L’ancien Parisien ne sort pas pour gêner Gundogan sur le quatrième but (25e). Dominé dans tous les compartiments du jeu, il a vécu une soirée cauchemardesque. Constamment pris de vitesse, l’international brésilien est passé complètement à côté de son sujet.

- Rüdiger (3) : l’international allemand a rapidement bu la tasse face aux assauts des Citizens. Aux abonnés absent sur le premier but de Manchester City (4e). Malheureux sur le quatrième but de City où il prend le dessus sur Agüero mais le ballon revient sur Gündogan qui trompe Kepa d’une superbe frappe (25e). Il s’est souvent fait prendre dans le domaine aérien comme sur la tête d’Agüero sur la barre (51e). Malgré la faiblesse affligeante de sa défense, il a essayé de limiter la casse et fut le moins décevant de tous les défenseurs des Blues ce soir.

- Azpilicueta (1) : le capitaine des Blues est pris à revers comme l’ensemble de sa défense sur le décalage de De Bruyne pour Bernardo Silva qui amène le premier but des Citizens (4e). L’ancien Marseillais a pris l’eau en début de match face aux percussions de Raheem Sterling. Le latéral espagnol laisse tout loisir à ce dernier de centrer sur le quatrième but marqué par Gündogan (25e). Il provoque le penalty en se faisant prendre de vitesse par Sterling (55e).

- Barkley (2) : au bord du gouffre dans le premier quart d’heure, l’ancien milieu d’Everton a été débordé par la vitesse d’exécution des Citizens. Coupable d’une grossière erreur qui provoque le troisième but marqué par Agüero (19e). Il a essayé de relever la tête par la suite. Remplacé à la 51e par Kovacic qui n’a absolument rien apporté au milieu.

- Jorginho (2) : le milieu italo-brésilien a pris le bouillon dans le premier quart d’heure. Trop attentiste, il laisse Sergio Agüero enrouler son ballon sur le deuxième but des Citizens (13e). Plus à son avantage vers la demi-heure de jeu où il a fait valoir sa qualité dans les transmissions, avant de disparaître de la circulation.

- Kanté (2) : l’international français a été invisible dans le premier acte, où il n’a absolument rien apporté à son équipe. Le champion du monde français a perdu beaucoup de ballons ce soir. Du léger mieux dans le second acte, mais sa prestation d’ensemble reste catastrophique.

- Hazard (2,5) : l’ailier des Blues a essayé de secouer le cocotier par ses accélérations. Bien servi par David Luiz, sa frappe est bien captée par Ederson (12e). Le Diable Rouge décale bien Pedro sur la droite de la surface mais la frappe du joueur espagnol est bien captée par Ederson (29e). L’international belge s’est éteint au fur et à mesure du match.

- Higuain (3) : comme l’ensemble de ses partenaires, l’attaquant argentin a souffert en début de match avant de remonter la pente vers la demi-heure de jeu. Sa talonnade astucieuse permet à Pedro de se présenter seul devant Ederson (28e). Volontaire, il ne s’est pas caché sur le terrain et demeure précieux dans les combinaisons offensives. Auteur d’une belle reprise de volée sur un service de Pedro (38e). Invisible dans le second acte.

- Pedro (3) : l’ailier ibérique s’est payé le luxe d’obtenir deux occasions au plus fort de la domination de Manchester City. Sur la première, bien servi par Higuain, il perd son duel face à Ederson (28e). Sur la seconde, bien décalé par Hazard, sa belle frappe est bien captée par Ederson (29e). L’ancien joueur du Barça s’est montré disponible et volontaire sur son côté droit. Remplacé à la 65e par Loftus-Cheek qui a essayé d’apporter de la percussion à son équipe. Se fait prendre dans le dos sur le centre de Zinchenko qui amène le sixième but de City (80e).