« Quand vous voyez une prestation comme la sienne dimanche contre West Brom, vous pensez presque qu’il se dit : "je me fous de ce que pense mon entraîneur, de ce qu’il pense de ma performance, je ne l’écouterai pas, je vais juste venir sur le terrain et jouer mon jeu." Et je trouve que c’est irrespectueux envers son entraîneur et ses coéquipiers. » Sur l’antenne de BT Sport, Paul Scholes a de nouveau égratigné l’une de ses victimes favorites, le Français Paul Pogba. Auteur d’un match catastrophique contre WBA le week-end dernier, le milieu s’est pourtant bien repris mercredi soir à Bournemouth, où Manchester United s’est imposé 2-0, avec notamment une passe décisive pour Lukaku.

Eh bien, devinez par qui Paul Pogba a été défendu mercredi soir après la rencontre ? Par son entraîneur José Mourinho, avec lequel les relations sont pourtant particulièrement fraîches ces dernières semaines. « Je ne suis pas d’accord. Je suis d’accord qu’il n’avait pas bien joué du tout (contre WBA, ndlr) », a-t-il lancé, avant d’évoquer son match face à Bournemouth. « Top performance. Bien sûr, celle contre Manchester City était spéciale, avec deux buts. Mais celle de ce soir était d’un niveau similaire. Donc top performance. Il peut le faire ». Des déclarations étonnantes de la part du Special One au vu du traitement médiatique et sportif infligé à Pogba ces derniers temps.

D’ailleurs, lorsqu’il a été remplacé à la 80e minute, Pogba a démontré qu’il en voulait encore à son entraîneur. Il a ainsi tapé dans les mains de deux membres du staff mais pas de Mourinho avant d’emprunter directement le chemin du vestiaire. Rappelé in extremis, il s’est finalement assis sur le banc de touche. Il pourra retrouver le sourire en lisant les commentaires élogieux de la presse anglaise sur son match, mais aussi ceux de… Paul Scholes ! « C’était un contraste saisissant avec ce qu’il avait fait dimanche. Quand il joue comme cela, il n’y a pas un meilleur joueur au monde ». Décidément, avec Pogba, il ne peut pas y avoir autre chose que des hauts et des bas !